L’Union européenne et l’Ouzbékistan

La politique de l’UE s’inscrit dans le cadre de l’Accord de partenariat et de coopération UE-Ouzbékistan (1999) et de la Stratégie de l’UE pour l’Asie centrale, adoptée en juin 2007. L’Ouzbékistan prend une part active au dialogue politique (y compris sur les droits de l’Homme), ce qui a rendu possible la levée complète des sanctions (27 octobre 2009), adoptées initialement en 2005. Deux accords sectoriels (énergie et textile) ont été signés en janvier 2011 lors de la visite du président Karimov à Bruxelles. Une représentation de l’UE a été ouverte à Tachkent en janvier 2012.

La coopération de l’UE est financée par l’Instrument financier de coopération au développement (ICD), qui consacre sur la programmation 2014-2020 un budget de 168 M€ au développement rural ouzbek (la France y contribue pour 17,6%). Par ailleurs, les programmes régionaux se poursuivent, tels BOMCA pour la gestion des frontières ou CADAP pour la lutte contre le trafic de drogue. Au cours de la programmation précédente 2007-2013, l’UE avait déboursé 40 M€ pour des projets en Ouzbékistan.

Mise à jour : 24.01.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE