Accès rapide :

L’Union européenne et le Niger

Présentation

L’UE est le premier bailleur de fonds du Niger (170 M€ en 2012, et près de 600 M€ au titre du XIème FED). La lutte contre la pauvreté constitue la priorité guidant ses relations de coopération avec la partie nigérienne, mais aussi la gouvernance (y compris décentralisation, justice, finances publiques et rôle de la femme), les migrations (le Niger est un important pays de transit) et la sécurité.

La stratégie de l’UE pour le développement et la sécurité au Sahel, adoptée en mars 2011, et qui se concentre en priorité sur le Mali, le Niger et la Mauritanie, repose sur quatre lignes d’action :

  • gouvernance, développement et résolution des conflits ;
  • action politique et diplomatique ;
  • sécurité et Etat de droit ;
  • prévention et lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent.

Pour le Niger, la stratégie s’appuie sur des actions déjà en cours, financées par le 10ème FED (2008-2013) pour un montant total de 458 M€, auquel la France contribue à hauteur de 19,55%, et une enveloppe additionnelle de 91 M€, ainsi que sur l’Instrument de Stabilité et les fonds de la PSDC.

Dans le cadre de sa stratégie pour le Sahel, l’UE a lancé le 1er août 2012 une mission PSDC civile EUCAP Sahel Niger visant à mener des actions de formation et de conseil auprès des forces de sécurité intérieures du Niger, afin de les aider à mieux contrôler leur territoire pour lutter contre le terrorisme et le crime organisé.

L’Union européenne a conclu un contrat d’appui budgétaire d’un montant de 85M€ avec le pays dont 3,5M€ seront consacrés au renforcement des capacités sur 2 ans (mi 2013 - mi 2015).


Mise à jour : 08.07.14

Dans cette rubrique

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014