Accès rapide :

L’Union européenne et le Népal

L’Union européenne et le Népal sont liés depuis 1996 par un accord cadre de coopération portant sur de nombreux domaines (droits de l’Homme, commerce, investissement, science et technologie, énergie, agroculture, environnement, lutte contre la drogue).

Les relations se traduisent par l’organisation d’un dialogue politique. La dernière rencontre s’est tenue le 19 mars 2012. Une mission d’observation électorale, menée par Eva Joly, s’est rendue au Népal pour observer les élections du 19 novembre 2013.

Sur le plan de l’aide communautaire, le Népal a reçu 133 MEUR de l’UE pour la période 2007-2013 au titre de l’Instrument de financement de la coopération au développement (ICD). Cette aide est destinée à financer des projets dans des domaines prioritaires : l’éducation ; la consolidation de la paix, la promotion des échanges commerciaux et le renforcement des capacités dans le domaine économique.

Pour mémoire, l’Union européenne a fourni une aide humanitaire de 12 MEUR à la suite du séisme du 25 avril 2015. Une partie de l’enveloppe ICD 2014-2020 (360 MEUR) a été réorientée suite au tremblement de terre pour participer à la réhabilitation et à la reconstruction du Népal. Un maximum de 100 MEUR pourra être versé sous la forme d’appui budgétaire sur l’exercice budgétaire 2015/2016.

L’UE est le troisième partenaire commercial du Népal (loin derrière l’Inde et la Chine). En 2012, les échanges bilatéraux ont représentés 186 MEUR. Même si la balance commerciale était en faveur de l’UE en 2012 (13 MEUR), cet état de fait n’est pas représentatif d’une balance commerciale déficitaire entre 2008 et 2011. L’UE exporte des machines et des produits chimiques tandis que plus de 80% de ses importations depuis le Népal sont constitués de produits textiles.

Le Népal bénéficie d’un accès préférentiel au marché communautaire, en vertu du système de préférences généralisées (SPG). Depuis 2001, en tant que PMA, il jouit d’une franchise de droits pour tous les produits couverts par le régime « Tout sauf les armes ». Il continuera de bénéficier de ce régime après 2014 (date d’entrée en vigueur du nouveau règlement SPG).

Mise à jour : 04.03.16

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016