Accès rapide :

La France et Maurice

Brève

Déplacement d’Annick Girardin à Madagascar, aux Comores et à Maurice (14 au 18 juin 2014)

Annick Girardin, secrétaire d’État chargée du développement et de la Francophonie, s’est rendue en déplacement dans l’Océan Indien.

Présentation

Relations politiques

Voisine par La Réunion, la France entretient des relations fortes et de qualité avec Port-Louis. La seule ombre sur nos relations, le différend de souveraineté sur l’îlot de Tromelin, est en voie de dissipation grâce à la signature, le 7 juin 2010, d’un accord bilatéral novateur – « accord sur la cogestion économique, scientifique et environnementale relative à l’île de Tromelin et à ses espaces environnants ».

Depuis 2009 et sur insistance de la France, les ressortissants mauriciens sont dispensés de visa de court séjour pour entrer dans l’espace Schengen. En outre, les ressortissants mauriciens sont exemptés de visa de court séjour pour entrer et séjourner à la Réunion et à Mayotte.

Site de l’Ambassade de France à Maurice

Visites

3 octobre 2014 : Le Premier ministre mauricien, Navin Ramgoolam, a été reçu par le Président de la République à Paris.

17-18 juin 2014 : visite à Maurice de Mme Annick Girardin, Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie.

6-9 mars 2014 : visite à Maurice de M. Nicolas Hulot, Envoyé spécial du président de la République, pour participer au Salon international du livre “Confluences”.

23-24 janvier 2014 : visite à Maurice de Mme Yamina Benguigui, Ministre déléguée en charge de la Francophonie

6 et 7 décembre 2013 : Sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique : visite du Premier ministre mauricien, M. Navin Ramgoolam

3 décembre 2013 : visite en France du Vice Premier Ministre, Ministre des Finances et du développement économique, Xavier-Luc Duval, et entretien avec le Ministre des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius

29 juillet 2013 : visite en France du Premier ministre, M. Ramgoolam, et entretien avec le Ministre de l’intérieur, M. Manuel Valls

21 janvier 2013 : visite en France du Premier ministre, M. Ramgoolam, et entretien avec le Président de la République, M. François Hollande

15 - 16 octobre 2012 : visite en France du Premier ministre, M. Ramgoolam, et entretien avec le Ministre de l’intérieur, M. Manuel Valls

19 janvier 2012 : visite en France du Vice Premier Ministre, Ministre des Finances et du développement économique, Xavier-Luc Duval, et entretien avec le Ministre chargé de la Coopération, Henri de Raincourt

16 – 20 janvier 2012 : visite en France d’une délégation de parlementaires mauricien auprès du groupe d’amitié franco-mauricien de l’Assemblée Nationale

6 – 7 octobre 2011 : visite à Maurice du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger dans le cadre du Conseil des Ministres de la Commission de l’Océan indien, suivie d’une visite bilatérale

13 – 15 septembre 2011 : visite à La Réunion de Ministre de l’Education nationale et des Ressources Humaines, M. Bunwaree

24 – 25 janvier 2011 : visite de travail à La Réunion du Premier Ministre, Navin Ramgoolam

31 aout-2 septembre 2010 : visite de travail en France du Premier Ministre

Août 2010 : visite à Maurice d’une délégation de parlementaires du groupe d’amitié franco-mauricien

Site de l’Ambassade de France à Maurice

Relations économiques

La France est un acteur économique majeur à Maurice puisqu’elle est :

  • son 1er partenaire commercial (second client après le Royaume-Uni et 3ème fournisseur après l’Inde et la Chine). En 2013, nos échanges ont représenté 605 M€, avec des exportations de 335M€ et des importations de 271 M€ (soit un excédent de 64 M€) ;
  • son 1er investisseur étranger (plus de 150 filiales et entreprises françaises sont implantées à Maurice).
  • son le 1er pourvoyeur de touristes (400.000 sur 960.000 en 2012, dont 300.000 Métropolitains et 100.000 Réunionnais).
  • son 2nd bailleur de fonds bilatéral (derrière la Chine) à travers l’AFD, laquelle totalise un engagement total supérieur à 500 M€ depuis 2007.

Depuis 2008, les infrastructures et le développement durable sont au cœur des sujets économiques, avec pour résultats :

  • l’attribution à A.D.P du projet d’extension de l’aéroport international ;
  • l’attribution à une filiale de Colas de la construction d’une route de contournement de Port-Louis (« Terre rouge – Verdun ») ;
  • l’octroi par l’AFD d’un prêt de 125 M€ d’aide programme au profit du projet phare « Maurice île durable » voulu par le Premier Ministre Ramgoolam, avec le concours de Joël de Rosnay ;
  • l’octroi par l’AFD d’une ligne de crédit de 40 M€ pour encourager les investissements « verts ».

Coopération culturelle, scientifique et technique

Du fait notamment de la proximité géographique de « l’île sœur » de La Réunion, les relations historiques, culturelles et humaines sont anciennes et riches. Maurice est sans doute le pays le plus francophone et francophile de la zone : la francophonie y est « naturelle » et y progresse (le créole, véritable ciment de la société mauricienne, étant dérivé du français) grâce à l’image de la France qui y est très bonne.

Le 11 mai 2010, a été inauguré par le Prix Nobel de Littérature franco-mauricien, Jean-Marie-Gustave Le Clézio, le nouvel Institut français de Maurice (I.F.M), construit sur un terrain de Rose Hill mis à disposition par les Mauriciens. Cette ambitieuse réalisation véritablement partenariale devrait permettre de conforter l’influence et la culture françaises à Maurice, en direction notamment des étudiants.

L’Institut français de Maurice constitue une brillante vitrine de la France contemporaine. Son bilan est largement positif : 2.604 lecteurs inscrits (+67% par rapport à mai 2010) ; un public jeune : 65% des lecteurs ont moins de 25 ans ; 126 508 prêts contre 83 665 en 2009 (+ 51%) ; la coexistence avec l’Alliance française (considérée davantage comme une école de langue) n’étant pas perçue comme allant de soi, les deux établissements approfondissent encore leur complémentarité.

En janvier 2011, deux accords ont été signés avec Maurice, l’un ayant pour objet de promouvoir une coopération reposant sur un transfert de technologie et de savoir-faire vers les institutions mauriciennes dans le domaine de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables, et de l’urbanisme durable, l’autre portant sur la Coopération régionale entre Maurice et la Réunion et qui s’appuie notamment sur des échanges d’experts entre les deux pays.

Mise à jour : 21.01.15

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015