Accès rapide :

Maroc - Q&R - Extrait du point de presse du 9 mars 2017

Q - Quelle est votre réaction à l’arrêt rendu hier par la cour d’appel de Rabat à l’encontre deThomas Gallay ?

R - Nous avons pris note de l’arrêt rendu le 8 mars 2017 par la cour d’appel de Rabat à l’encontre de M. Thomas Gallay pour des faits de complicité de terrorisme que notre compatriote a toujours niés.

L’ambassade de France au Maroc et le ministère des affaires étrangères et du développement international à Paris se tiennent en contact étroit avec M. Gallay, sa famille et son avocat, pour lui apporter la protection consulaire et l’assistance nécessaire.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE