Accès rapide :

Conférence sur le développement du Mali (Lyon, 19 mars 2013)

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, et le ministre délégué chargé du développement, Pascal Canfin, ont participé le 19 mars à Lyon à une conférence sur le développement du Mali pour préparer l’après crise.

Cette rencontre a été l’occasion pour l’ensemble des collectivités territoriales qui mènent des actions de coopération au Mali de se retrouver avec leurs partenaires maliens pour faire le point sur les conditions de reprise de l’aide civile.

Organisée par le ministère des Affaires étrangères, la Région Rhône-Alpes et Cités Unies France, cette conférence a constitué une étape importante dans la reprise de l’aide française au développement au Mali.

Des hauts représentants du gouvernement malien et des collectivités maliennes partenaires des collectivités françaises étaient présents pour une journée de réflexion et d’échanges.

Pascal Canfin est intervenu en ouverture des débats. Laurent Fabius en a assuré la conclusion aux côtés de Tiéman Coulibaly, son homologue malien.

- Lire le discours de Laurent Fabius (Lyon, 19 mars 2013)

"Chers Amis, le Mali a évité in extremis l’effondrement, mais beaucoup évidemment reste à faire. Quand nous abordons ces sujets avec nos amis maliens ou au sein de l’exécutif français, nous avons toujours à l’esprit, tirant les leçons de l’expérience, trois volets à l’esprit. Le volet sécuritaire - sans sécurité rien n’est possible -, le volet démocratique - sans démocratie, rien n’est constructible à long terme -, le volet développement - car, sans développement, il n’y a pas de sécurité et réciproquement."

- Lire le discours de Pascal Canfin (19 mars 2013)

"Il s’agit tout d’abord de continuer à nous mobiliser pour répondre aux besoins humanitaires. Il existe un risque humanitaire réel dans l’extrême Nord du Mali, où les marchés ont du mal à être approvisionnés, ce qui pourrait conduire à une situation critique sur le plan alimentaire. La communauté internationale doit continuer de se mobiliser. La France y prend toute sa part et vient de débloquer 5 millions d’euros supplémentaires pour répondre à ces besoins (20 M€ en 2012), en plus de sa contribution indirecte via l’Union européenne."

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

  • Image Diaporama - Photo : MAE/J. Faure

    Photo : MAE/J. Faure

Doc:Dossier de presse
Dossier de presse "Conférence sur le développement du Mali" à Lyon - (PDF, 130.2 ko)

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014