Accès rapide :

Conférence des donateurs pour le développement du Mali (Bruxelles, 15 mai 2013)

La conférence des donateurs pour le développement du Mali, co-présidée par José-Manuel Barroso, président de la Commission européenne et Dioncounda Traoré, président de la République du Mali, s’est tenue à Bruxelles le 15 mai, en présence de François Hollande, Laurent Fabius et Pascal Canfin.

  • Image Diaporama - Conférence des donateurs pour le développement (...)

    Conférence des donateurs pour le développement du Mali (Photos : Présidence de la République)

  • Image Diaporama - Conférence des donateurs pour le développement (...)

    Conférence des donateurs pour le développement du Mali (Photos : Présidence de la République)

  • Image Diaporama - Conférence des donateurs pour le développement (...)

    Conférence des donateurs pour le développement du Mali (Photos : Présidence de la République)

- Discours du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius (Bruxelles, 15 mai 2013)

"Le constat qui est à l’origine de cette réunion est simple : il n’y aura pas de sécurité et de stabilité durable sans développement et sans démocratie. Il faut agir de front sur les trois côtés du triangle : sécurité, démocratie, développement. C’est la stratégie de la France depuis le début - nous avons d’ailleurs nous-mêmes repris dès février notre aide au développement. C’est également la conviction de l’Union européenne, dont je salue la mobilisation importante et rapide. Le titre de la conférence proposé par la France "Ensemble pour le renouveau du Mali" traduit bien cette ambition."

- Mali/Conférence des donateurs - Point de presse de Laurent Fabius (Bruxelles, 15 mai 2013)

"Les Maliens, en concertation avec les bailleurs de fonds, ont chiffré à environ 4 milliards d’euros le budget nécessaire au développement des services, des infrastructures et de l’économie au cours des deux prochaines années. La moitié de cette somme sera financée par les ressources des Maliens eux-mêmes. Pour l’autre moitié, ils sollicitent l’aide de la communauté internationale. L’enjeu de la conférence de Bruxelles est donc d’obtenir des engagements à la hauteur des besoins sous la forme de dons et de prêts."

- Mali/Conférence des donateurs - Entretien du ministre délégué chargé du développement, Pascal Canfin, avec le quotidien "La Croix" (Paris, 15 mai 2013)

"J’ai bon espoir que la mobilisation soit à la hauteur des attentes des Maliens. La France a rassemblé la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, les Nations unies, l’Union européenne, le Japon, les États-Unis et bien d’autres pays. Nous avons eu des réponses très positives de la part de nos partenaires. Précisons que cette aide sera adossée à la tenue des élections et aux avancées du processus de réconciliation. La France tient beaucoup à ce que l’élection soit organisée en juillet comme les Maliens s’y sont engagés dans le cadre de la feuille de route."

- Mali/Conférence des donateurs - Entretien de Pascal Canfin avec "Le NouvelObs.com" (Paris, 15 mai 2013)

"La priorité numéro un de la France est de mobiliser la communauté internationale à la hauteur des demandes du Mali, à savoir autour de deux milliards d’euros. Les Maliens eux-mêmes ont chiffré le plan de développement des deux prochaines années à quatre milliards d’euros. Ils apporteront eux-mêmes les deux milliards restant."

Voir aussi :

- Conférence des donateurs pour le développement du Mali - Intervention et conférence de presse du président de la République sur le site de l’Elysée

- Mali - Bilan de la conférence des donateurs (15.05.13)


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014