Accès rapide :

Présentation

Relations politiques

La France ne disposant pas de représentation diplomatique à Malé, c’est l’Ambassade de la France à Colombo (Sri Lanka) qui est compétente pour les Maldives.

Le Président Nasheed a été reçu à Paris, le 13 octobre 2011, par le Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes et par la ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. A cette occasion, la ministre de l’Ecologie a signé une lettre d’intention avec son homologue maldivien, Mohamed Aslam, concrétisant l’adhésion des Maldives à l’initiative Paris-Nairobi, qui vise à faciliter l’accès de l’archipel aux énergies propres. Le Ministre maldivien de l’environnement s’est rendu en France à plusieurs reprises en 2015 dans le cadre de la Conférence Paris climat.

Davantage d’informations sur le site de l’ambassade de France au Sri Lanka et aux Maldives.

Relations économiques

En 2015, les échanges entre la France et les Maldives se sont élevés à 44,2 M EUR. Les exportations françaises à destination des Maldives ont atteint 19,8 M EUR et sont principalement constituées de produits agroalimentaires et cosmétiques. Les importations en provenance des Maldives s’élèvent à 24,4 M EUR et sont dominées par l’agroalimentaire.

En 2014, plus de 50 000 visiteurs français se sont rendus aux Maldives.

Vous trouverez plus d’informations sur le site de la Mission économique de l’ambassade.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Une alliance française a été inaugurée le 2 décembre 2009 à Malé. Un plan de formation de professeurs maldiviens de français sur deux ans a été lancé en 2009 par le gouvernement maldivien, cofinancé par la France à hauteur de 10 000 euros.

Le 2 décembre 2009, la France a signé avec la République des Maldives une convention de financement du fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) en vue de réaliser le projet intitulé « cartographie des Maldives et changement climatique ». Ce projet est cofinancé par le FFEM à hauteur de 1,5 MEUR.

Dans le cadre d’un programme post-tsunami, l’AFD a financé deux ports dans les iles de Ungoofararu et Manadhoo pour un montant de 5 millions d’euros. Une inauguration a eu lieu le 6 août 2014 en présence des autorités, de représentants de la population locale et de l’Ambassadeur de France.

Mise à jour : 03.08.16

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016