Accès rapide :

Déclaration commune des gouvernements français, italien, allemand, britannique et américain sur la Libye (14 août 2014)

Les gouvernements de la France, de l’Italie, de l’Allemagne, du Royaume Uni et des États-Unis condamnent fermement les combats et les violences en cours à Tripoli, Benghazi, autour de ces villes et partout en Libye.
En particulier, nous sommes vivement préoccupés par le lourd tribut payé par la population libyenne et par les dommages causés aux institutions du pays, ainsi que par la menace qui pèse sur la transition démocratique en Libye. Nous déplorons l’augmentation du nombre de victimes civiles et nous exprimons notre vive préoccupation face à la pénurie de produits médicaux, au déplacement de milliers de familles, à la destruction d’un nombre considérable d’habitations et d’infrastructures, ainsi qu’à l’arrêt de l’activité économique. Nous sommes fortement préoccupés par les attaques menées contre la population civile et des cibles civiles à Tripoli et à Benghazi, qui sont susceptibles de constituer des violations du droit humanitaire international. Ces violations doivent cesser et leurs auteurs devront rendre comptes de leurs actes.

La violence ne peut ni ne doit être un moyen d’atteindre des objectifs politiques ou de régler des différends idéologiques. Ce n’est que par le dialogue politique, l’ouverture à toutes les composantes de la société et le consensus que les Libyens pourront dépasser la crise actuelle dans leur pays et bâtir l’État sûr, démocratique, prospère et libre pour lequel ils se sont tant sacrifiés.

C’est pourquoi nous réitérons les appels répétés lancés par la communauté internationale, ainsi que par le gouvernement intérimaire et le parlement libyens, pour obtenir un cessez-le-feu immédiat, pour que toutes les parties à ce conflit engagent un dialogue politique pacifique et pour qu’elles reconnaissent l’autorité des représentants élus du peuple libyen. Nous demeurons en contact permanent avec la Mission d’appui des Nations Unies en Libye et nous soutenons résolument les efforts qu’elle déploie pour obtenir un cessez-le-feu immédiat et mettre un terme aux effusions de sang. Nous demandons instamment à toutes les parties de répondre de manière positive et sans délai.

Les gouvernements de la France, de l’Italie, de l’Allemagne, du Royaume Uni et des États-Unis demeurent résolument aux côtés du peuple libyen et maintiendront leur partenariat avec la Libye jusqu’à la concrétisation des espoirs et des aspirations du peuple libyen.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014