Accès rapide :

Attentat contre l’ambassade de France à Tripoli - (Q&R- Extrait du point de presse - 24 avril 2013)

Q : Suite à l’attentat de Tripoli, prévoyez-vous de renforcer la sécurité d’autres ambassades dans le monde et de quelle manière ? Prévoyez-vous le rapatriement d’une partie du personnel diplomatique présent en Libye ?
Quelles conclusions le ministre des affaires étrangères tire-t-il de sa visite sur place hier ?


R : Comme nous l’avons indiqué lors du point de presse du 23 avril 2013, le ministère des affaires étrangères est engagé dans un processus de renforcement de la sécurité de ses implantations à l’étranger, en concertation étroite avec les autorités des pays hôtes qui sont les garantes de la sécurité sur place.

La sécurité passive et active de nos implantations avait déjà été renforcée avant l’attentat qui a visé notre ambassade à Tripoli. Elle sera encore accrue. Nous avons rappelé à nos ambassades situées dans la région ainsi qu’aux communautés françaises qui s’y trouvent qu’elles doivent être particulièrement vigilantes. Nous avons également demandé aux autorités locales de renforcer les moyens mis en œuvre dans le cadre de leur devoir de protection à l’égard de nos emprises (fermeture et contrôle des accès, interdiction de stationner aux abords des sites diplomatiques, surveillance des environs, etc.).

Concernant votre deuxième question, nous sommes bien sûr très attentifs à la sécurité de nos personnels diplomatiques et consulaires. Une mesure générale de rapatriement n’est pas envisagée.

La visite de Laurent Fabius à Tripoli a permis de faire un point sur la situation avec les autorités libyennes, de marquer notre solidarité avec le personnel de notre ambassade et la communauté française, et enfin de confirmer aux autorités et au peuple libyens notre soutien dans la lutte contre le terrorisme et pour la sécurité.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014