Libye - Q&R - Extrait du point de presse du 18 mai 2017

Q - Libye : la France considère-t-elle, comme l’ a récemment fait le chef de la diplomatie libyenne, que le maréchal Haftar est le chef de l’armée libyenne ?

R - La Libye a besoin de bâtir une armée nationale, avec la participation de toutes les forces qui luttent contre le terrorisme à travers le pays, incluant celles du général Haftar, sous l’autorité du pouvoir civil. C’est un des enjeux majeurs qui doit être discuté par les différentes parties libyennes et dans l’intérêt général du pays.

En lien avec nos partenaires européens et les pays voisins de la Libye, la France étudiera les modalités du renforcement de son action politique et de sécurité en vue du redressement des institutions libyennes et notamment d’une armée capable de défaire les terroristes.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE