Libye - Q&R - Extrait du point de presse du 12 juin 2017

Q - Libye : selon l’ONU les Emirats arabes unis ont violé l’embargo sur les armes et fourni des hélicoptères de combat aux forces du général Haftar. Quelle est votre position ? Souhaitez-vous la levée de l’embargo sur les armes en Libye ?

R - La France est attachée au respect plein et entier de la résolution 1970 du conseil de sécurité des Nations unies.

Elle contribue également à l’opération européenne "EUNAVFOR Med Sophia" afin de permettre la mise en œuvre de cet embargo, indispensable pour créer les conditions d’un retour à la stabilité en Libye.

Il n’y a pas de solution militaire en Libye. Seule une solution politique inclusive permettra à la Libye de préserver son intégrité territoriale et de retrouver la stabilité. M. Jean-Yves Le Drian mène actuellement des consultations à ce sujet avec l’ensemble des parties prenantes. Il aura l’occasion d’en parler aujourd’hui avec les autorités algériennes.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE