Libye - Q&R - Extrait du point de presse du 25 janvier 2017

Q - Qu’est-ce que vous pensez de la volonté de l’Egypte, de la Tunisie et d’Algérie d’organiser prochainement un sommet tripartite pour examiner la situation en Libye ?

R - La France se félicite de l’engagement des pays voisins de la Libye en soutien à l’accord politique inter-libyen de Skhirat, au conseil présidentiel et à la médiation sous l’égide du représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, M. Martin Kobler. Ce soutien a été réaffirmé lors de leur 10e réunion qui s’est tenue au Caire le 21 janvier 2017.

La France se joint à l’appel au dialogue inclusif figurant dans le communiqué final de cette réunion, qui rappelle à juste titre qu’il n’y a pas de solution militaire à la crise libyenne. Seule la réconciliation nationale peut apporter durablement la stabilité en rassemblant l’ensemble des Libyens.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE