Libye - Q&R - Extrait du point de presse du 4 avril 2017

Q - Quelle est votre réaction à la situation du journaliste de l’AFP arrêté à plusieurs reprises par les services antiterroristes de la ville de Benghazi ?

R - La France suit avec inquiétude la situation du journaliste de l’AFP, Abdallah Douma, relâché mais toujours interrogé par les services de police à Benghazi pour avoir couvert un concert rassemblant femmes et hommes.

Nous sommes mobilisés pour obtenir sa libération définitive et réaffirmons notre engagement, partout dans le monde, en faveur de la liberté de la presse et de la protection des journalistes.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE