Libye - Dégradation de la situation sécuritaire dans le Sud du pays (18 avril 2017)

La France condamne l’escalade de la violence dans le Sud de la Libye, en particulier autour de Sebha.

Les responsables, qui mettent en péril le processus politique et la réconciliation nationale, devront en porter la responsabilité. Les affrontements armés inter-libyens ne profitent qu’aux terroristes.

La France appelle toutes les parties à cesser les combats et à choisir la voie du dialogue.

La France réitère son soutien au Premier ministre Sarraj et aux efforts visant à un compromis entre toutes les parties libyennes à travers un dialogue politique inclusif sous l’égide des Nations unies.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE