Libye - Déclaration conjointe de la France, de l’Allemagne, de l’Espagne, des États-Unis, de l’Italie et du Royaume-Uni (17 août 2015)

Les gouvernements de la France, de l’Allemagne, de l’Espagne, des États-Unis, de l’Italie et du Royaume-Uni condamnent avec force les actes barbares actuellement perpétrés par les terroristes affiliés à Daech dans la ville libyenne de Syrte. Nous sommes vivement préoccupés par des informations selon lesquels ces combattants ont bombardé des parties fortement peuplées de la ville et commis des actes de violence aveugle pour terroriser la population libyenne. Nous appelons toutes les parties en Libye qui aspirent à une nation pacifique et unifiée à se joindre à nos efforts pour lutter contre la menace que représentent les groupes terroristes transnationaux qui exploitent la Libye pour leurs propres fins.

Nous nous félicitons du dernier cycle mené à Genève dans le cadre du dialogue politique des Nations unies et réaffirmons notre plein soutien au représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, Bernardino Leon. Les événements déplorables de Syrte soulignent l’urgente nécessité pour toutes les parties en Libye de parvenir à un accord sur la formation d’un gouvernement d’entente nationale qui, en partenariat avec la communauté internationale, pourra assurer la sécurité contre les groupes extrémistes violents qui cherchent à déstabiliser le pays. Nous réaffirmons qu’il n’existe pas de solution militaire au conflit politique en Libye et nous restons préoccupés par la situation économique et humanitaire qui s’aggrave de jour en jour. Nous sommes prêts à soutenir la mise en œuvre d’un accord politique de manière à ce que le gouvernement d’entente nationale et ses institutions nationales puissent fonctionner efficacement et répondre aux besoins urgents du peuple libyen.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE