Accès rapide :

Liban (Q&R, Extrait du point de presse du 07 mars 2016)

Q - Le chef de la diplomatie saoudienne Adel al-Jubeir a déclaré « que les trois milliards de dollars (d’équipements) cesseraient d’être livrés à l’armée libanaise et seraient redirigés vers l’armée saoudienne », quelle est la réaction de la France qui avait mis en avant lors de la conclusion de cet accord « le soutien au Liban et le renforcement de l’armée libanaises face aux menaces qui cernent ce pays ».
Est-ce que la France va aider le Liban directement sans passer par un financement saoudien ?

R - S’agissant des modalités de notre coopération militaire avec le Liban, nous vous invitons à interroger le ministère de la défense.

La France est attachée à la stabilité du Liban à laquelle contribuent les forces armées libanaises, c’est l’objet du contrat d’armement auquel vous faites référence.

La visite du prince héritier d’Arabie Saoudite à Paris a été l’occasion d’évoquer ce sujet et de poursuivre le dialogue sur la situation au Liban.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016