Accès rapide :

Liban (Q&R- Extrait du point de presse - 22.05.13)

Q - Les combats s’intensifient à Tripoli la deuxième grande ville du Liban. Quelle est votre réaction ? Et que peut faire la France pour aider le Liban ?


R - Nous sommes vivement préoccupés par les violences qui ont eu lieu et continuent à se dérouler à Tripoli dans le nord du Liban. Il est clair que le régime de Bachar Al-Assad cherche à étendre la crise syrienne dans les pays voisins et notamment au Liban.

Il est impératif que le Liban ne se laisse pas entraîner dans ce conflit.

La France appelle toutes les parties libanaises à respecter les engagements souscrits dans la déclaration de Baabda du 15 juin 2012, qui visent à dissocier le Liban de la guerre en Syrie.

Nous soutenons pleinement les autorités libanaises et tout particulièrement le président Sleimane qui, malgré le contexte régional difficile, poursuit cette politique avec courage et détermination.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014