Accès rapide :

Liban - Attentat à Hermel (Q&R- Extrait du point de presse - 3 février 2014)

Q : Est-ce que le Liban a demandé une aide particulière -au niveau sécuritaire- suite au derniers attentats qu’a connu le Pays des Cèdres ?


R : La France condamne l’attentat perpétré à Hermel le 1er février et présente ses condoléances aux familles des victimes. Elle dénonce cette nouvelle tentative de déstabilisation qui frappe le Liban.

A ce jour, la France n’a pas connaissance d’une demande formulée par le Liban en ce sens.
La France et le Liban ont développé depuis des années une forte coopération dans le domaine de la sécurité.

C’est dans ce cadre que la France, dont vous connaissez l’engagement constant contre le terrorisme sous toutes ses formes, peut être amenée à apporter une contribution aux efforts et à la lutte que les autorités libanaises mènent elles-mêmes dans ce domaine.

Nous exprimons notre soutien aux institutions de l’État libanais et au président Sleimane, qui défend la politique de dissociation vis-à-vis du conflit syrien agréée par toutes les parties libanaises en juin 2012.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014