Liban - Désignation de Saad Hariri au poste de Premier ministre - Déclaration de Jean-Marc Ayrault (3 novembre 2016)

J‘adresse mes félicitations les plus vives à Saad Hariri, désigné le 3 novembre Premier ministre de la République libanaise, et lui transmets tous mes vœux de réussite dans la mission qui lui est confiée.

Le Liban entre dans une nouvelle étape, qui peut mettre un terme à la crise institutionnelle que connaît le pays depuis plus de deux ans.

Cette sortie de crise passe par la formation rapide d’un gouvernement de rassemblement, indispensable pour permettre au Liban de répondre aux défis qui sont les siens et à la communauté internationale de mieux aider le pays, en particulier en matière sécuritaire, économique et humanitaire.

J’encourage donc l’ensemble des parties libanaises à œuvrer dans ce sens, en poursuivant dans la voie de la responsabilité et du compromis dans l’intérêt supérieur du pays.

Le Liban est depuis toujours, pour la France, un pays ami et reste, dans la région, un modèle de pluralisme et de tolérance. Attachée à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à l’unité du pays, la France lui apportera tout son soutien. Elle continuera de prendre toute sa part aux efforts de la communauté internationale. Nous poursuivrons également notre action au service du renforcement des liens forts et étroits noués, dans tous les domaines, entre la France et le Liban au fil d’une histoire partagée.

PLAN DU SITE