Relations bilatérales

Présentation

Relations politiques

Les liens historiques entre la France et le Laos font de nos deux pays des partenaires privilégiés. La France accompagne le Laos dans son développement, à travers un soutien au développement rural et urbain, au secteur de la santé et à la préservation du patrimoine. La France dispose, avec l’Allemagne et, depuis 2012, le Royaume-Uni, de l’une des trois seules représentations diplomatiques européennes à Vientiane.

Visites

Visites françaises :

  • La ministre déléguée chargée de la Francophonie, Mme Yamina Benguigui, a effectué une visite au Laos les 16 et 17 octobre 2013.
  • L’ancien président de la République, François Hollande, s’est rendu au Laos le 5 novembre 2012, au 9e sommet des chefs d’Etat Europe-Asie (ASEM) à Vientiane. Il s’est entretenu à cette occasion avec son homologue, M. Choummaly Sayasone.

Visites laotiennes :

  • Le vice-ministre du plan et des investissements, M. Khamlien PHOLSENA, s’est rendu en France en mars 2017 et s’est entretenu avec M. FEKL, secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et des Français de l’étranger.
  • Le ministre de la justice, M. Bounkeut Sangsomack s’est rendu en France en février 2016.
  • Le vice-premier ministre, M. Somsavat LENGSAVAD, s’est rendu à Paris en novembre 2014, il a été reçu par le MAE.
  • Le président de la République laotienne , M. Choummaly Sayasone, s’est rendu en visite officielle en France du 21 au 25 octobre 2013

Relations économiques

La France est le premier investisseur occidental au Laos. Plusieurs grands groupes s’y sont implantés avec succès (Edf, Essilor, Bred Banque populaire, Bureau Veritas), ainsi que de nombreuses petites et moyennes entreprises créées par des entrepreneurs français résidant sur place, qui opèrent essentiellement dans le secteur des services (hôtellerie, tourisme, restauration, assurance, ingénierie, architecture). Dans le domaine industriel, les entrepreneurs français sont essentiellement présents dans l’aéronautique, le textile, l’artisanat et le bâtiment.

Si le Laos réalise 90 % de ses échanges avec ses pays voisins, la France est le 9e partenaire commercial et lepremier fournisseur européen mais notre part de marché n’est que de 0,2%. Les échanges entre nos deux pays s’élèvent à 29 M€ en 2015, en forte baisse par rapport à 2014 (62 M€). Alors que la vente de matériel de transport constituait près de 80 % de nos ventes au cours des huit dernières années, l’absence de livraison d’aéronef en 2015 s’est traduite par la chute brutale de nos exportations (10,6 M€ en 2015) et un déficit commercial avec le Laos en 2015 de 7,8 M€. Notre premier poste d’exportation concerne en 2015 les produits agroalimentaires (28% du total), suivi par les équipements mécaniques, matériel électrique, électronique (24%) et les ventes de matériels de transports (14%). Moteur des exportations du Laos vers l’Europe depuis la mise en place du système « Tout sauf les armes », les produits de confection (tee-shirts, polos, pulls, vestes) constituent depuis 10 ans l’essentiel des marchandises importées par la France (95 % du total en moyenne).

Coopération culturelle, scientifique et technique

La coopération bilatérale de la France au Laos se concentre sur trois secteurs : la santé, l’agriculture et le développement urbain, dans le cadre des projets principalement menés par l’agence française de développement (AFD). L’AFD a engagé plus de 150 millions d’euros (dont 120 M€ sous forme de subventions et un prêt de 30 M€ pour financer l’aménagement électrique centrale de Nam Theun) au Laos depuis 1994 et concentre ses projets sur le secteur de l’agriculture et du développement rural.

Le dispositif français de coopération comprend l’institut français, un lycée français (Josué Hoffet), l’institut Pasteur, l’école française d’Extrême Orient, l’institut de recherche pour le développement, le CIRAD, le centre Mérieux. La coopération décentralisée est particulièrement active au Laos, en particulier à Luang Prabang pour la réhabilitation du patrimoine et l’aménagement urbain (Ville de Chinon, Région Centre Val de Loire, en lien avec l’AFD), dans la province de Khammouane (Région Auvergne Rhône-Alpes) et à Vientiane (syndicat des eaux d’Ile-de-France et ville de Cannes). De nombreuses ONG françaises bénéficiant d’un financement public interviennent dans les domaines de la santé et du développement local.

Mise à jour : 26.05.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE