Accès rapide :

Kosovo - Elections municipales (6 novembre 2013)

La France salue la bonne tenue générale, le 3 novembre 2013, du 1er tour des élections municipales au Kosovo. Il s’agissait du premier scrutin local organisé sur l’ensemble du territoire du Kosovo. Le taux de participation a été globalement satisfaisant, notamment dans les municipalités serbes du sud du Kosovo. C’est le signe d’une appropriation de plus en plus grande des institutions de Pristina de la part de la communauté serbe. Il s’agit d’une étape positive pour la démocratie au Kosovo

Le bon déroulement général de cette élection est à mettre au compte de toutes les parties, à Belgrade comme à Pristina, qui ont favorisé la bonne participation des électeurs à ce scrutin. Il tient également beaucoup au rôle de facilitateur qui a été celui de l’OSCE dans les quatre municipalités du Nord du Kosovo. Il est aussi le fait de l’engagement de l’Union européenne et de la mission d’observation électorale déployée à cette occasion.

La France condamne toutefois les violences perpétrées peu avant leur fermeture dans certains bureaux de vote de la municipalité de Mitrovica-Nord par une minorité de radicaux hostiles à la normalisation des relations entre la Serbie et le Kosovo. Elle souhaite que toute la lumière soit faite sur ces incidents, qui ont empêché certains citoyens d’exercer leurs droits civils et politiques.

La France se félicite que la Haute Représentante pour la politique étrangère et de sécurité de l’Union européenne, Catherine Ashton, accueille, dès aujourd’hui, 6 novembre, à Bruxelles, les chefs de gouvernement kosovar et serbe afin d’évoquer la suite du processus électoral et la mise en œuvre complète de l’accord du 19 avril dernier. La normalisation des relations entre les deux pays, que la France appelle de ses vœux, doit se poursuivre avec détermination.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014