Accès rapide :

Présentation

Relations politiques

Après l’indépendance du Kirghizstan, avec lequel la France a établi des relations diplomatiques en février 1992, a été signé en juin 1994 un traité bilatéral d’entente, d’amitié et de coopération. Nos relations bilatérales se sont intensifiées à partir de 2001 grâce à l’accueil par Bichkek d’un détachement aérien français de soutien à nos opérations militaires en Afghanistan. Une antenne diplomatique a été ouverte à Bichkek à l’été 2004, transformée en ambassade de plein exercice en décembre 2009.

En marge de la conférence ministérielle de l’OSCE à Athènes, le 1er décembre 2009, M. Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes, s’est entretenu avec son homologue kirghize, M. Kadyrbek Sarbaev sur le renforcement des relations bilatérales et sur les questions d’actualité internationale. M. Kouchner avait alors annoncé l’ouverture d’une ambassade de plein exercice au Kirghizstan. Le premier ambassadeur de France résident au Kirghizstan y est arrivé en mai 2010. L’ambassadeur actuel, M. Stéphane Catta, a pris ses fonctions en septembre 2013.

Visites

Le président kirghize Atambaïev a été reçu par le Président Hollande en mars 2015 à Paris. Auparavant l’ancienne présidente Mme Otunbaeva s’était rendue en France en mars 2011 et s’était entretenue avec le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé, et le ministre Bernard Kouchner s’était rendu en juillet 2010 au Kirghizstan avec son homologue allemand pour renouveler le soutien de la France aux efforts de stabilisation et de retour à l’ordre légal. La France a accordé une aide globale de 1,2 millions d’euros sous la forme d’assistance humanitaire et médicale et du financement d’un projet d’aide aux personnes déplacées dans la vallée de la Fergana.

Les Groupes d’amitié France-Kirghizstan de l’Assemblée nationale et France-Asie centrale du Sénat ont effectué plusieurs visites au Kirghizstan depuis 2009. La dernière mission au Kirghizstan du groupe interparlementaire France-Asie centrale s’est déroulée en avril 2011.

Relations économiques

Bien que nos échanges commerciaux aient progressé ces dernières années, le Kirghizstan demeure une destination marginale (12 M€ en 2008, 34 M€ en 2014). Les importations françaises en provenance du Kirghizstan s’élèvent en 2014 à 14,5 M€. Elles sont constituées principalement de métaux. Les exportations françaises (19 M€ en 2014) sont composées quasi exclusivement d’équipements mécaniques, électriques et électroniques. Les entreprises françaises sont peu positionnées au Kirghizstan en raison de la faible quantité de débouchés et du climat des affaires mais s’intéressent aux potentialités du pays. Les bailleurs multilatéraux peuvent offrir des sources de financement. Les rares contrats publics obtenus par des sociétés françaises concernent l’énergie (fourniture de turbines pour la production d’hydroélectricité).

Coopération culturelle, scientifique et technique

L’Alliance française de Bichkek est l’opérateur français en charge de la diffusion culturelle et linguistique au Kirghizstan.

L’IFEAC, Institut français d’études sur l’Asie centrale, est un établissement de recherche à vocation régionale dont le siège est à Bichkek et qui œuvre à la recherche et aux échanges en sciences humaines et sociales concernant cette région.

Mise à jour : 02.12.15

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016