Accès rapide :

Présentation

Présentation

Relations bilatérales

La France et la Jordanie sont liées par une relation d’amitié et de confiance. La France partage une grande proximité de vues avec la Jordanie sur de nombreux sujets régionaux et internationaux. Le dialogue entre nos deux pays est donc étroit et approfondi, il s’illustre par la régularité de nos contacts bilatéraux à haut niveau :

Le Roi Abdallah II et la Reine Rania ont tenu à marquer leur solidarité avec la France en participant, aux côtés du Président de la République, à la marche du 11 janvier en hommage aux victimes des attentats des 7, 8 et 9 janvier.

Le Roi Abdallah II de Jordanie a effectué une visite de travail en France, les 17 et 18 septembre 2014, au cours de laquelle il a été reçu par le Président de la République, le Premier ministre, et les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. Ce déplacement a été l’occasion d’un dialogue approfondi sur les crises régionales et a fait l’objet d’un communiqué conjoint. La France et la Jordanie ont ainsi marqué leur soutien conjoint à la mobilisation internationale contre le terrorisme et leur soutien au nouveau gouvernement irakien ; la nécessité de relancer les efforts de paix israélo-palestiniens ; leur condamnation unanime de la violence en Syrie et l’urgence de la mise en place d’une transition menant à une solution politique globale.

Sur le volet bilatéral, cette visite a illustré la qualité de la relation franco-jordanienne et l’attachement de nos deux pays à l’approfondir. Plusieurs accords ont été signés en présence du Roi et du Président de la République, ils ont marqué le renforcement de notre coopération dans des secteurs clés comme le développement économique durable, le développement local (en particulier à Aqaba), la gestion durable des ressources en eau, les énergies renouvelables et les médias. Le Roi Abdallah II a également été accueilli au MEDEF où il a eu un échange direct avec les entreprises françaises consacré à l’environnement économique et aux opportunités d’affaires en Jordanie.

Le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, M. Laurent Fabius, s’est rendu en Jordanie le 21 juin, dans le cadre d’une tournée régionale pour évoquer les possibilités de relance du processus de paix israélo-palestinien. Il s’est entretenu à cette occasion avec le Roi Abdallah II et le Vice-Premier ministre Nasser Judeh. Il avait reçu son homologue à Paris le 2 juin 2015 afin d’évoquer notamment le conflit israélo-palestinien, la lutte contre Daech, la crise syrienne et nos relations bilatérales.

Le ministre de la Défense s’est rendu en Jordanie le 18 avril. Il s’est entretenu avec le Roi Abdallah II de nos efforts conjoints pour lutter contre le terrorisme. Il a également visité le détachement militaire français déployé en Jordanie pour lutter contre Daech.

M. Imad Fakhoury, ministre jordanien du Plan et de la Coopération internationale, a effectué un déplacement en France le 12 juin dernier. Il a été reçu par la directrice générale de l’AFD, la direction générale du Trésor et le directeur de cabinet de la Secrétaire d’Etat au développement et à la francophonie. Ces échanges ont permis de faire le point sur notre coopération bilatérale et notamment l’appui de la France au développement de la Jordanie.

Visites

Visites en Jordanie

2015

  • 18 avril : M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense
  • 21 juin 2015 : M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international

2014

  • 8-13 juin : M. Robert Badinter, ancien Ministre de la Justice et ancien Président du Conseil constitutionnel et Mme Elisabeth Badinter, Philosophe
  • 19 juillet : M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international

2013

  • 22 mai : M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères, à l’occasion de la réunion des Amis du peuple syrien à Amman
  • 13-14 juin : M. Xavier Darcos, Président de l’Institut français
  • 23 juin : M. François Hollande, Président de la République
  • 25-28 septembre : Mme Hélène Conway-Mouret, Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger

Visites en France

2015

  • 8 janvier : M. Nasser Judeh, Ministre des Affaires étrangères et des Expatriés
  • 11 janvier : S.M. Abdallah II, Roi de Jordanie et S.M. la Reine Rania
  • 2 juin : M. Nasser Judeh, Vice-Premier ministre, Ministre des Affaires étrangères et des Expatriés
  • 12 juin : M. Imad Fakhoury, Ministre du plan et de la coopération internationale

2014

  • 12 janvier : M. Nasser Judeh, Ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, à l’occasion de la réunion du Core group des Amis du peuple syrien
  • 6-7 mars : visite conjointe de M. Hatem Halawani, ministre de l’Industrie et du Commerce et M. Hazem El Nasser, ministre de l’Eau et de l’Irrigation
  • 15 septembre : M. Nasser Judeh, Ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, à l’occasion de la Conférence internationale pour la paix et la sécurité en Irak.
  • 17-18 septembre : S.M. Abdallah II, Roi de Jordanie et S.M. la Reine Rania

2013

  • 1er février : M. Nasser Judeh, Ministre des Affaires étrangères et des Expatriés
  • 16-17 septembre 2013 : M. Hussein Al Majali, Ministre de l’intérieur
  • 13 novembre 2013 : M. Mohammed Dhneibat, Ministre de l’éducation

Relations économiques

Les relations économiques franco-jordaniennes ont connu un important développement à l’occasion de la privatisation de l’économie du royaume.

Nos exportations en 2014 ont connu une baisse de 15% par rapport à 2013 (hors livraison exceptionnelle de turbines en 2013). Notre excédent commercial s’établit à 277 M€ pour un volume total d’échanges de 301 M€. Malgré cette baisse, les résultats positifs de certaines filières sont à souligner : automobile (+54%) et produits raffinés du pétrole (+128%). Les produits pharmaceutiques et les parfums demeurent des postes importants de nos exportations vers la Jordanie. Avec une part de marché de 2%, la France se place en quatrième position des pays européens (derrière l’Allemagne, l’Italie et la Suisse), l’Union européenne demeurant le premier fournisseur de la Jordanie (19,7%), devant l’Arabie saoudite, (19,6%), la Chine (10,5%) et les Etats-Unis (5,8%).

Avec 1,5 Md€ de stocks, la France se place au sixième rang des investisseurs étrangers, derrière les pays du Golfe et à parité avec les Etats-Unis. La France est surtout présente dans les télécommunications qui représentent 66% des investissements français (Orange), les services bancaires, la production de ciment (Lafarge), la distribution et le traitement des eaux (Suez, Vinci notamment), la distribution de carburant (Total) et les transports (gestion de l’aéroport d’Amman par ADP).

Coopération culturelle, scientifique et technique

La France entretient une coopération scientifique et technique variée dans des secteurs clés de l’économie jordanienne tels que l’énergie, l’eau et le tourisme. La bonne gouvernance, la justice, la modernisation de l’Etat, la valorisation des ressources archéologiques et la culture font aussi partie de nos priorités.

L’antenne de l’Institut Français du Proche-Orient (IFPO) d’Amman conduit des recherches archéologiques, d’histoire et de sociologie contemporaine d’intérêt scientifique pour la France et la Jordanie. L’Institut français de Jordanie (IFJ) est l’opérateur culturel de la France en Jordanie. Il assure notamment la promotion et la diffusion de la langue et de la culture françaises par des cours de français et une ambitieuse programmation culturelle. Il s’associe également avec les acteurs culturels jordaniens afin de promouvoir des projets conjoints.

Le lycée français d’Amman, inauguré en septembre 2013, constitue un vecteur de renforcement de notre coopération éducative, culturelle et linguistique avec la Jordanie.

Avec un volume d’autorisations de financements en cours de 665 M€ (juin 2015), l’Agence française de Développement (AFD) et sa filiale PROPARCO se placent parmi les principaux bailleurs de fonds bilatéraux du Royaume hachémite. L’Agence appuie le développement de la Jordanie dans des secteurs clés pour le pays : eau, énergie, transports et développement local. Le Mémorandum d’entente signé en septembre 2014 prévoit un engagement fort de l’AFD dans le secteur de l’eau, sur la période 2014-2016, par un appui aux réformes et un soutien au développement des infrastructures. En juin, l’AFD a signé avec la Mairie d’Amman un prêt de 166 M$ afin de financer le projet de bus à transit rapide qui contribuera au développement urbain et économique de la ville.

Pour plus d’information veuillez consulter les sites suivants :

Mise à jour : 26.06.15

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015