Accès rapide :

Italie - Entretien de Laurent Fabius avec son homologue italien (Paris, 13 novembre 2014)

Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, a reçu son nouveau collègue italien, Paolo Gentiloni.

Ce premier entretien a permis aux deux ministres de faire le point sur les principales questions régionales, le renforcement des relations bilatérales et la présidence italienne du conseil de l’Union européenne. Ils ont évoqué notamment les enjeux européens sur lesquels la coopération franco-italienne est motrice (lutte contre le dérèglement climatique, énergie, croissance, emploi et investissements, Méditerranée, migrations).

  • Image Diaporama - Photo : MAEDI/F. de la Mure

    Photo : MAEDI/F. de la Mure

  • Image Diaporama - Photo : MAEDI/F. de la Mure

    Photo : MAEDI/F. de la Mure

- Ukraine - Point de presse conjoint de Laurent Fabius et de son homologue italien, Paolo Gentiloni - Propos de M. Fabius (Paris, 13 novembre 2014)

"Bien sûr, nous sommes extrêmement préoccupés par les nouvelles que nous recevons de là-bas. Nous en avons d’ailleurs parlé avec Paolo. Il y a eu des arrivées importantes de forces et des combats ont été durs avec des pertes et, du même coup, un accroissement de la tension."

- Iran - Point de presse conjoint de Laurent Fabius et de son homologue italien, Paolo Gentiloni - Propos de M. Fabius (Paris, 13 novembre 2014)

"Il y a en effet eu des discussions que je suis de très près. Je suis en contact avec les différents interlocuteurs de ces discussions. Tout ce que je peux vous dire c’est que je souhaite que l’on puisse parvenir à un accord, bien sûr. Mais il y a encore des questions importantes à régler. C’est à partir du 18 novembre que nos directeurs des affaires politiques vont se rencontrer pour essayer d’aplanir les difficultés qui restent, la date butoir est le 24 novembre. Ensuite, j’ai réservé les quelques derniers jours ou quelques dernières nuits de ce mois de novembre pour, le cas échéant, me rendre à Vienne pour discuter de l’aspect final."

- Italie - Point de presse conjoint de Laurent Fabius et de son homologue italien, Paolo Gentiloni - Propos de M. Fabius (Paris, 13 novembre 2014)

"Nous savons que l’Italie peut compter sur le soutien de la France et que la réciproque est vraie : le soutien de la France sur les travaux en cours, sur ceux qui vont débuter à Bruxelles et qui sont si importants pour nos pays. Le soutien à la croissance est un des thèmes dont nous avons parlé, puisque l’Italie et la France partagent la même conviction. Il faut à la fois du sérieux budgétaire et, en même temps, des investissements pour favoriser la croissance. Si l’on veut réformer - l’Italie et la France ont besoin de réformes -, il faut en même temps qu’il y ait une certaine croissance. Mais il n’y a pas de croissance s’il n’y a pas d’investissements. Et, dans la mesure où nos deux pays ne peuvent pas, sur le plan budgétaire, débourser des sommes énormes, c’est à l’Europe de favoriser ces investissements utiles."


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016