Accès rapide :

Irak : la France condamne fermement les violences survenues dans le camp de réfugiés d’Ashraf (2 septembre 2013)

La France condamne fermement les violences survenues dans le camp d’Ashraf le 1er septembre. Elle présente ses condoléances aux familles des victimes et à leurs proches. La violence à l’encontre des populations civiles et en particulier des réfugiés est inacceptable.

La France rappelle qu’il revient aux autorités irakiennes d’assurer la sécurité des camps de réfugiés, y compris dans les camps d’Ashraf et d’Hurriyah, et de fournir l’assistance médicale nécessaire aux blessés. Elle souhaite que le gouvernement irakien diligente une enquête indépendante et approfondie qui permette de faire toute la lumière sur ces violences et de poursuivre leurs auteurs.

La France réaffirme son soutien à l’action du Haut-commissariat pour les réfugiés ainsi qu’aux efforts de la Mission d’assistance des Nations unies pour l’Irak (MANUI). Elle salue leur détermination à trouver une solution pacifique et durable à la situation du camp d’Ashraf et rappelle son attachement à la mise en œuvre dans les meilleures conditions, du mémorandum d’entente signé entre la MANUI et l’Irak en décembre 2011.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014