Irak - Q&R - Extrait du point de presse (2 octobre 2017).

Q - Est-ce que le la France essaye de jouer un rôle de médiateur entre le gouvernement de Bagdad et les autorités régionales kurdes ?

R -Nous n’avons pas été sollicités en ce sens. Comme vous le savez, nous appelons les autorités irakiennes et régionale kurde à régler leurs différends par le dialogue et dans le cadre fixé par la constitution irakienne.

Alors que la reconquête des territoires contrôlés par Daech n’est pas achevée, nous nous tenons aux côtés de tous les Irakiens dans la lutte contre le terrorisme. Nous soutenons les Irakiens pour relever les défis de la reconstruction, de la réconciliation nationale et d’une gouvernance inclusive, impliquant un dialogue renouvelé entre les autorités régionales kurdes et le gouvernement irakien. C’est le message que M. Jean-Yves Le Drian a passé au premier ministre irakien et au président du gouvernement régional du Kurdistan, lors de sa visite, au mois d’août, à Bagdad et Erbil, avec Mme Florence Parly, ministre des armées.

La visite du premier ministre irakien en France permettra de renforcer encore notre relation avec l’Irak et notre soutien à ce partenaire essentiel dans la région

Informations complémentaires

PLAN DU SITE