Présentation de la Guinée

Données générales

Présentation du pays

Nom officiel : République de Guinée
Nature du régime : République
Chef de l’Etat : Président Alpha Condé

Données géographiques

Superficie : 245 857 km²
Capitale : Conakry
Villes principales : Kindia, Kankan, Nzérékoré
Langue officielle : Français
Langues courantes : peul, malinké, soussou
Monnaie : Franc guinéen (cours flottant)
Fête nationale : 2 octobre

Données démographiques

Population : 12,4 millions d’habitants (Banque mondiale, 2016)
Densité : 50,4 habitant/km² (Banque mondiale, 2016)
Croissance démographique : 2,5 % par an (Banque mondiale, 2016)
Espérance de vie : 59 ans (Banque mondiale, 2015)
Religion : Islam (85%), christianisme (8%), animisme (7%)
Indice de développement humain : 183 sur 188 (PNUD, 2016)

Données économiques

PIB (2016) : 6,3 milliards $ (Banque mondiale)
PIB par habitant (2016) : 508 $ (Banque mondiale)
Taux de croissance (2016) : 5,2 % (Banque mondiale)
Taux d’inflation (2016) : 10,6 % (Banque mondiale)
Balance commerciale (2015) : - 565 M$ (OMC)
Principaux clients (2015) : Ghana, Inde, Emirats Arabes Unis, Espagne, Allemagne
Principaux fournisseurs (2015) : Chine, Pays-Bas, Inde, Belgique, France
Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (2016, Banque mondiale) :

  • agriculture : 20 %
  • industrie : 37 %
  • services : 43 %

Exportations de la France vers la Guinée (2016) : 143 M€ (Douanes françaises)
Importations françaises depuis la Guinée (2016) : 131 M€ (Douanes françaises)

Composition du gouvernement

(décret du 4 janvier 2016 – dernier remaniement ministériel le 23 août 2017)

Premier Ministre, Chef du gouvernement : Mamady Youla (nommé le 26 décembre 2015)

  • Ministre d’Etat auprès du Président de la République, chargé de la Défense nationale : M. Mohamed Diane
  • Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux : M. Cheick Sacko
  • Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : Me Abdoul Kabèlè Camara
  • Ministre d’Etat, Ministre des Transports : M. Oyé Guilavogui
  • Ministre d’Etat, Ministre de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat : M. Thierno Ousmane Diallo
  • Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation : Général Bouréma Condé
  • Ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger : M. Mamadi Touré
  • Ministre de l’Economie et des Finances : Mme Malado Kaba
  • Ministre du Plan et de la Coopération internationale :Mme Kanny Diallo
  • Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique : M. Cheick Taliby Sylla
  • Ministre de l’Agriculture : Mme Jacqueline Sultan
  • Ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire : M. Ibrahima Kourouma
  • Ministre des Mines et de la Géologie : M. Abdoulaye Magassouba
  • Ministre des Travaux publics : Mme Oumou Camara
  • Ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle, de l’Emploi et du Travail – Porte-parole du Gouvernement : M. Albert Damantang Camara
  • Ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration : M. Billy Nankouma DoumbouyaMinistre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : M. Abdoulaye Yéro Balde
  • Ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation : M. Ibrahima Kalil Konaté
  • Ministre de l’Industrie, des PME et de la Promotion du secteur privé : M. Boubacar Barry
  • Ministre du Commerce : M. Marc Youmbouno
  • Ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté : M. Kalifa Gassama Diaby
  • Ministre de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance : Mme Diaby Mariama Sylla
  • Ministre de la Jeunesse : M. Moustapha Naite
  • Ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie numérique : M. Moustapha Mamy Diaby
  • Ministre de la Santé : Dr Abdourahmane Diallo
  • Ministre du Budget : Dr Mohamed Lamine Doumbouya
  • Ministre de la Communication : M. Rachid Ndiaye
  • Ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime : M. Frédéric Loua
  • Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts : Mme Aissatou Baldé
  • Ministre de l’Elevage et des Productions animales : M. Mohamed Tall
  • Ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique : M. Sanoussy Bantama Sow
  • Secrétaire général du Gouvernement : M. Sékou Kissi Camara
  • Secrétaire des Affaires religieuses : M. Abdoul Karim Dioubaté

Présence française

Site internet de l’ambassade : www.gn.ambafrance.org
Communauté française : 2.949 inscrits (janvier 2017)
Communauté guinéenne en France : 30.000 environ

Éléments d’actualité

Politique intérieure

Alpha Condé a été réélu dès le premier tour avec 58 % des suffrages, pour un second et dernier mandat, lors de l’élection présidentielle d’octobre 2015.

Le climat politique, avivé par les tensions sociales, s’est apaisé suite à la rencontre entre Alpha Condé et le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, le 1er septembre 2016. Cet entretien a permis la reprise du dialogue politique, qui a abouti à la signature d’un accord le 12 octobre 2016. Cet accord prévoyait la tenue des élections communales en février 2017, la création de la Haute Cour de Justice, et l’indemnisation des victimes des manifestations ayant accompagné les élections législatives de 2013. Les élections communales ont été à nouveau reportées. Leur calendrier n’a pas été fixé, alors que le sujet cristallise les tensions entre le pouvoir et l’opposition.

Une grève des enseignants, sur fond de revendications catégorielles, a conduit à la fermeture des établissements scolaires durant les trois premières semaines de février 2017. Alors qu’un accord venait d’être conclu en vue d’une sortie de crise, des manifestations, demandant la réouverture des classes ont donné lieu à des actes de de violence et de vandalisme dans les rues de Conakry les 20 et 21 février, entraînant la mort de sept manifestants.

Une manifestation, à l’appel de l’opposition, s’est déroulée à Conakry le 2 août 2017, pour protester principalement contre la volonté prêtée à Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Situation économique

Parfois qualifiée de « scandale géologique », la Guinée dispose de richesses hydrographiques immenses (« château d’eau de l’Afrique »), d’un riche potentiel minier (un tiers des réserves mondiales de bauxite, or, diamant, fer, manganèse, zinc, cobalt, nickel, uranium) largement sous exploité.

L’économie guinéenne, frappée de plein fouet par l’épidémie Ebola (2.544 décès sur 3.813 cas recensés entre 2014 et 2016) donne des signaux positifs de reprise. Après deux années de quasi-stagnation du PIB, la croissance a été retrouvée en 2016 (+ 5,2 %). Le pays a par ailleurs achevé pour la première fois de son histoire un programme avec le FMI (adoption de la huitième et dernière revue en octobre 2016).

Politique étrangère

Au Mali, la Guinée déploie un bataillon de 871 hommes au sein de la MINUSMA. Elle a perdu 9 soldats depuis le début de l’intervention.

Le président Alpha Condé s’est montré très actif dans le règlement des crises en Guinée-Bissao et en Gambie, grâce aux médiations qu’il a conduites sous l’égide de la CEDEAO.

Le 30 janvier 2017, Alpha Condé a été désigné par ses pairs pour assurer la présidence tournante de l’Union africaine pour une année. Il est aussi, depuis 2016, coordonnateur pour les énergies renouvelables en Afrique.

Mise à jour : 14.09.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE