Accès rapide :

Présentation

Présentation

Relations politiques

Mme Maria Adiatu Djalo NANDINGNA, Ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des communautés, s’est rendue en France en mai 2009 et a eu l’occasion de rencontrer le secrétaire d’Etat chargé de la coopération et de la francophonie, M. JOYANDET.

Le Ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale et des communautés, M. Mamadu Saliu DJALO PIRES, était présent à Paris en janvier 2012 dans le cadre des cérémonies d’adieu au Président Sanha.

En concertation avec l’Union africaine, la France a invité le Ministre des Affaires étrangères bissao-guinéen, M. Fernando Delfim DA SILVA, au Sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, organisé à Paris les 6 et 7 décembre 2013.

L’ambassade est à compter de 2015 un poste à présence diplomatique au format très allégé.

Relations économiques

Le volume des échanges commerciaux est très faible. En 2013, les exportations françaises vers la Guinée-Bissao représentent 5,6 M€ et nos importations depuis la Guinée-Bissao 48 000 €.

La présence économique française en Guinée-Bissao est très modeste et se limite à TOTAL (35% du marché de la distribution de carburant), Orange et à quelques investissements individuels dans l’hôtellerie.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La France concentre son action dans deux domaines : l’enseignement du français et la santé.

Ouvert en mars 2004, le centre culturel franco-bissao-guinéen est aujourd’hui un lieu de culture renommé à Bissao qui répond à la demande d’enseignement du français pour promouvoir l’intégration régionale de la Guinée-Bissao. L’enseignement du français touche plusieurs centaines de personnes dans des secteurs stratégiques (primature, MAE, justice, finances, ENA bissao-guinéenne, etc.) L’enseignement grand public connait par ailleurs une reprise prometteuse.

La France est le second contributeur au Fonds Mondial au niveau mondial (environ 12,5 % du total des contributions) et le premier contributeur au Fonds Mondial en Guinée-Bissao (Initiative 5% : 1,3 M € en 2013-2014). L’implication du poste aux côtés du Fonds Mondial dans la réforme des structures de gouvernance bissao-guinéennes a permis d’en améliorer la gestion pour le bénéfice des malades. La réduction des effectifs du poste rend le suivi de ce sujet difficile localement, et le poste sollicite une présence plus régulière du Conseiller santé (en résidence à Dakar).

Mise à jour : 22.05.15

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015