La France et le Guatémala

Présentation

Relations politiques

Nos relations bilatérales se sont approfondies depuis 2013, avec les déplacements au Guatémala de la ministre déléguée aux Français de l’étranger du 16 au 20 mai 2013, puis des ministres guatémaltèques de l’Economie et des Relations extérieures à Paris, en septembre et novembre 2013.

L’envoyé personnel du Président de la République pour l’Amérique latine et les Caraïbes, M. Jean-Pierre Bel, a effectué un déplacement au Guatémala du 6 au 8 avril 2016, au cours duquel il a été reçu par le Président de la République et le ministre des Affaires étrangères, M. Carlos Raúl Morales. Il s’est également entretenu avec le chef de la Commission Internationale contre l’Impunité au Guatémala (CICIG), M. Ivan Velásquez.

Relations économiques

Le Guatémala est le troisième partenaire commercial de la France en Amérique centrale (après le Panama et le Costa Rica). Nos échanges se sont élevés à 99,7 M€ en 2016, dégageant un solde bénéficiaire de 12,5 M€ (56,1 M€ d’exportations et 43,6 d’importations).

Une vingtaine d’entreprises françaises sont implantées sous forme de filiales commerciales dans les biens de consommation, les télécommunications, le matériel électrique, la pharmacie et les services. La compagnie franco-britannique Perenco est le premier investisseur français au Guatémala et le premier opérateur pétrolier du pays.

Coopération culturelle, scientifique et technique

L’enveloppe de coopération est régionalisée et les projets sont mis en œuvre à partir de l’Institut français en Amérique centrale (IFAC), basé au Costa Rica. La coopération française s’appuie sur le réseau culturel (Alliances françaises à Guatémala, Quetzaltenango et Antigua, lycée Jules Verne accueillant plus de 900 élèves) et l’antenne régionale du Centre d’études mexicaines et centraméricaines (CEMCA) assure la relation avec le monde scientifique et universitaire, dans le domaine des sciences sociales et de l’archéologie.

Près de 150 étudiants guatémaltèques sont inscrits dans les établissements d’enseignement supérieur français, plaçant la France au 5ème rang des pays d’accueil, après les Etats-Unis, Cuba, l’Espagne et le Honduras.

En partenariat avec l’ONG guatémaltèque FUNDAECO, le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) finance, depuis 2012, à hauteur de 1,5 million d’euros, un projet socio-environnemental, visant à associer communautés locales, autorités régionales et nationales ainsi que des acteurs économiques dans la gestion d’aires protégées.

Le soutien au renforcement de l’Etat de droit et la défense des droits de l’Homme sont un autre domaine privilégié de notre coopération. Notre ambassade organise ou participe régulièrement à des actions de protection de la petite enfance, de lutte contre la violence de genre et la traite des personnes.

http://institutfrancais-ifac.com

Mise à jour : 20.02.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE