Espagne - Q&R - Extrait du point de presse (11 octobre 2017)

Q- Après la déclaration d’indépendance suspendue en Catalogne, à l’attente d’une négociation pour essayer le dialogue, est-ce que la France soutiendrait une médiation internationale, si elle n’est pas conduite par l’UE ? Quel est l’avis, en tout cas, de la France, après ce dernier tournant des évènements ?

R - Nous continuons à être préoccupés par la situation en Catalogne, après les déclarations de Carles Puigdemont.

Toute solution à cette crise interne doit être trouvée dans le cadre constitutionnel espagnol. L’unité et la légalité constitutionnelles doivent être respectées et préservées.

Toute déclaration unilatérale d’indépendance par les autorités catalanes serait illégale et ne pourrait en aucun cas être reconnue.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE