Erythrée - Situation du patriarche de l’Eglise orthodoxe (13 juin 2017)

La France est vivement préoccupée par le maintien en résidence surveillée, depuis dix ans désormais, du patriarche de l’Église orthodoxe d’Érythrée, Sa Béatitude Aboune Antonios.

Nous déplorons que celui-ci, âgé de 89 ans, n’ait en outre pas accès aux soins médicaux dont il a besoin.

Nous appelons à sa libération.

Cette situation illustre la violation grave et persistante par les autorités érythréennes de la liberté de religion ou de conviction et des libertés fondamentales.

La France rappelle son attachement à la liberté de religion ou de conviction, ainsi qu’à la liberté d’opinion et d’expression. Elle appelle les autorités érythréennes à prendre toutes les mesures nécessaires pour respecter les engagements internationaux auxquels elles ont librement souscrits.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE