Accès rapide :

Déplacement de Laurent Fabius en Egypte (17 et 18 septembre 2012)

Laurent Fabius s’est rendu en visite au Caire les 17 et 18 septembre.

Cette visite témoigne de la volonté de la France d’apporter tout son concours à la poursuite de la transition démocratique en Egypte et de travailler avec les nouvelles autorités élues au service du développement, de la démocratie et de la paix dans le cadre des relations anciennes et très amicales que nous entretenons avec le peuple égyptien.

Le ministre a été reçu par le président Morsi, avec qui il a évoqué la poursuite du processus de transition, le renforcement de nos relations bilatérales ainsi que les évolutions de la scène régionale, sur laquelle l’Egypte est en train de reprendre la place éminente qui lui revient. La crise syrienne, sur laquelle nos deux pays partagent les mêmes objectifs, a naturellement été évoquée.

Laurent Fabius s’est entretenu en outre avec son homologue, Mohamed Kamal Amr, et a eu un entretien avec le Secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, avec lequel a été en particulier évoquée la situation en Syrie. Le ministre a également été reçu par le Grand Imam d’al-Azhar, Cheikh Ahmad al-Tayyeb, puis a rencontré des personnalités politiques et de la société civile qui ont été des acteurs de premier plan depuis la révolution du 25 janvier.

Enfin, M. Fabius a reçu la communauté française, durement éprouvée pendant les événements des derniers mois, à qui il a transmis un message de solidarité et de soutien, ainsi que des représentants des entreprises françaises qui contribuent au dynamisme de nos échanges commerciaux.

- Entretien de Laurent Fabius, avec le quotidien "Al Masry Al Youm" (Le Caire, 17 septembre 2012)

"Je suis venu écouter les dirigeants égyptiens et leur dire, à la demande du président de la République, la volonté de la France d’apporter son concours à la réussite de la transition politique en Égypte. Nous voulons travailler avec les autorités et le peuple égyptiens pour rapprocher encore nos deux pays au service du développement, du progrès, de la démocratie et de la paix."

- Point de presse de Laurent Fabius - Le Caire, 17 septembre 2012


"D’un côté, vous avez des fanatiques, qui dans tels ou tels pays d’Occident produisent des films complètement fous et de l’autre, vous avez, dans un autre registre, des extrémistes dans tels ou tels pays musulmans qui attaquent. Tout cela doit être condamné, car l’immense majorité des peuples, que ce soit dans tels ou tels pays d’Occident ou dans les pays musulmans ne sont pas du tout sur ces lignes. Ces extrémistes sont ultra minoritaires. On ne peut donc pas accepter ce genre de dérives et, de manière générale, il ne faut pas accepter la violence d’où qu’elle vienne."

- Discours de Laurent Fabius devant la communauté française - Le Caire, 17 septembre 2012

"Nous venons de faire le point sur nos échanges. La situation n’est pas toujours connue de l’extérieur. L’Égypte est une destination importante pour les investissements français. Nos échanges ont pas mal d’importance et l’Égypte est l’un des pays, malheureusement peu nombreux, avec lesquels nos échanges sont excédentaires. Et puis les entreprises françaises font travailler plus de 30.000 personnes dans ce pays. Ce sont quand même des chiffres importants, alors que l’emploi est évidemment un sujet de préoccupation pour le gouvernement égyptien. Il existe des secteurs absolument majeurs dans lesquelles nos entreprises sont tout à fait présentes et même parfois dominantes."

- Conférence de presse conjointe du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, et du ministre égyptien des Affaires étrangères, Mohamed Kamel Ali Amr - Propos de M. Fabius (Le Caire, 18 septembre 2012)

"L’Égypte comme la France est une puissance de paix et on a besoin dans cette région du monde - et plus largement - de puissances de paix. C’est la raison pour laquelle nous avons confirmé que nous allions cheminer ensemble. Le président Morsi et le président Hollande se verront la semaine prochaine aux Nations unies où nous seront également présents. Sur la question syrienne en particulier, nous allons faire en sorte que nos efforts puissent se conjuguer."

- Conférence de presse conjointe de Laurent Fabius et du secrétaire général de la Ligue arabe - Propos de M. Fabius (Le Caire, 18 septembre 2012)

"Nous discutons avec les uns, avec les autres, pour essayer de trouver un plan, de réaliser un gouvernement qui puisse prendre la suite de Bachar Al-Assad. Nous avons évidemment une action humanitaire, nous agissons sur le plan diplomatique, mais tout cela est fait en liaison étroite avec nos amis, à la fois de la Ligue arabe, M. Brahimi et d’autres."

- Déclaration de Laurent Fabius à l’issue de son entretien avec le Cheikh d’Al Azhar (Le Caire, 18 septembre 2012)

"Nous avons pu avoir un entretien approfondi sur la situation en Égypte et sur un certain nombre de problèmes qui se posent aujourd’hui à notre société contemporaine. Je veux remercier à nouveau nos hôtes de m’avoir offert cette occasion et j’espère pouvoir accueillir son Éminence au Quai d’Orsay lorsqu’il viendra à Paris."

- Échange avec la presse du ministre des Affaires étrangères (Le Caire, 18 septembre 2012)

"Il faut que l’on dise à ceux qui ont fait cette vidéo que c’est absurde et, en même temps, que l’on rappelle d’un autre côté que la réalité de l’islam ce ne sont pas des foules hurlantes. L’islam est une religion pratiquée par des gens calmes et tolérants. De la même façon que chez nous, nous sommes des gens posés et tolérants."

- Entretien de Laurent Fabius, avec « BFM » (Le Caire, 18 septembre 2012)

"Nous apportons notre amitié au peuple égyptien. Le peuple égyptien a choisi, de façon démocratique, des gouvernants et un président et nous n’avons pas à nous substituer au peuple dans ses choix. Simplement, nous sommes attentifs aux pratiques de la démocratie."


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014