Accès rapide :

La France et l’Egypte

Brève

Égypte - Visite officielle du président Abdel Fattah Al-Sissi (25-27 novembre 2014)

Cette visite marque la volonté commune de la France et de l’Égypte de renforcer leur partenariat bilatéral dans tous les domaines, comme l’ont souligné le président de la République et son homologue égyptien lors de leur entretien le 26 novembre.

Présentation

Relations politiques

L’Egypte reste un partenaire essentiel pour la France, dans une région en pleine recomposition. Le dialogue s’est poursuivi avec les autorités égyptiennes, sur la base de relations historiques. La France partage peu ou prou avec l’Egypte la même convergence de vues sur les crises régionales en cours.

Visites bilatérales

  • 23 septembre 2014 – Entretien entre le Président de la République et le président de la République arabe d’Egypte, M. Abdel Fattah al-Sisi, à New York en marge de l’Assemblée générale de Nations Unis.
  • 2 septembre 2014 – Visite en France du ministre égyptien des Affaires étrangères, M. Sameh Shoukry. Entretiens avec le Président de la République et avec le Ministre des Affaires étrangères.
  • 18-19 juillet 2014 – Visite en Egypte du ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius, dans le contexte notamment de la crise à Gaza.
  • 14 mai 2014 – Visite en France d’Ahmed Demary, ministre des transports. Entretien avec la Secrétaire d’Etat Fleur Pellerin.
  • 3 février 2014 – Visite en France de Mounir Abdelnour, ministre du commerce extérieur et de l’industrie. Entretien avec les ministres Laurent Fabius, Arnaud Montebourg et Nicole Bricq.
  • 13 janvier 2014 - Visite en France de Nabil Fahmy, ministre des Affaires étrangères. Entretien avec le ministre Laurent Fabius.
  • 9 septembre 2013 – Visite en France de Nabil Fahmy, ministre des Affaires étrangères. Entretien avec le ministre Laurent Fabius.
  • 2-3 avril 2013 –Visite en France de Mohamad Kamel Amr, ministre des Affaires étrangères. Entretiens avec le Président de la République, le ministre Laurent Fabius et des parlementaires.
  • 11-13 février 2013 - Visite en Egypte de la mission d’information sur les révolutions arabes de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, conduite par MM. Jacques Myard et Jean Glavany. Entretiens avec le ministre des affaires juridiques et parlementaires, avec des partis islamistes (Frères Musulmans et salafistes) et des représentants de l’armée.
  • 13 novembre 2012 – Visite en Egypte du ministre français des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius, à l’occasion de la réunion ministérielle de la Ligue arabe et de l’Union européenne.
  • 19-21 octobre 2012 - Visite en Egypte du ministre délégué auprès du ministre de la Défense chargé des anciens combattants, M. Kader Arif à l’occasion du 70ème anniversaire de la bataille d’El Alamein.
  • 17-18 septembre 2012 - Visite en Egypte du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Entretien avec le Président Morsi, le Premier ministre Qandil et son homologue, Mohamed Kamal Amr. Développement des échanges commerciaux, point sur la crise syrienne.

Pour plus de détails, voir http://www.ambafrance-eg.org/

Relations économiques

Après avoir progressé à un rythme soutenu à partir de 2008 (+8% en 2011), les échanges commerciaux entre les deux pays ont ralenti après le début de la révolution (-16,5% en 2013). Selon la Banque centrale d’Egypte, la France est le 11ème partenaire commercial de l’Egypte. Les principaux postes d’exportation de la France vers l’Egypte sont les céréales, les produits pharmaceutiques et les produits pétroliers raffinés. La France figure également au cinquième rang pour les investissements directs en Egypte (143,8 millions US$ en 2012/2013).

L’Egypte est le 1er fournisseur de la France au Proche-Orient, avec une part de 48% dans nos importations depuis cette région. La France est, quant à elle, le 9ème client de l’Egypte en 2012/2013. Les importations en provenance d’Egypte dépendent de quelques grands produits (hydrocarbures, engrais), représentant près de 73% du total (contre 80% en 2010).

L’attrait des touristes français pour l’Egypte est ancien, même si leur nombre a fortement baissé à la suite de la révolution du 25 janvier 2011.

La coopération financière est traditionnellement importante : l’Egypte est le 3ème bénéficiaire du mécanisme FASEP et l’un des premiers bénéficiaires des outils de la Coface. L’AFD, qui a ouvert une agence au Caire début 2007, a décidé de réévaluer à la hausse ses engagements. Elle a octroyé le 23 septembre 2012 un prêt de 300 M€ pour la ligne 3 du métro du Caire (en coordination avec l’UE et la BEI).

Coopération culturelle, scientifique et technique

La coopération avec l’Egypte est animée notamment par l’Institut français d’Egypte, qui dispose de trois emprises (Le Caire, Alexandrie et Héliopolis).

Dans le domaine de la recherche, la présence française est assurée notamment par l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et le Centre d’études et de documentation économiques, juridiques et sociales (CEDEJ), dont les travaux portent sur l’Égypte et le Soudan contemporains, dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales (sciences politiques, droit, économie, géographie, etc.).

La place de premier plan de la France dans le domaine de l’archéologie en Egypte est assurée par l’Institut français d’Archéologie Orientale (IFAO), le Centre franco-égyptien d’études des temples de Karnak, le Centre d’études alexandrines, ainsi que onze missions.

La coopération universitaire franco-égyptienne repose sur les filières francophones implantées dans les universités égyptiennes et l’Université française d’Egypte (UFE), qui visent à offrir un enseignement d’excellence. Enfin, le français reste deuxième langue étrangère en Egypte et est langue d’enseignement pour 45.000 élèves des écoles bilingues (le plus souvent confessionnelles).

Enfin, dans le domaine technique, la France mène une importante politique de coopération en Egypte dans un grand nombre de secteurs, notamment ceux de l’Administration et de la Justice. La France participe ainsi chaque année à un dispositif de coopération qui permet à des hauts fonctionnaires et à des magistrats égyptiens d’être formés à l’ENA et à l’ENM.

Voir également les sites Internet suivants

Mise à jour : 08.10.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014