Qatar - Q&R - Extrait du point de presse du 7 juillet 2017

Q - Craignez-vous que le conflit dans le Golfe s’enlise et vous inquiétez-vous d’un impact sur vos intérêts économiques dans la région ?

R - Comme nous l’avons rappelé, notre priorité va à l’apaisement rapide des tensions. Nous réitérons à ce titre notre soutien à la médiation koweïtienne et souhaitons que les parties puissent retrouver le chemin du dialogue et trouver une réponse pérenne à leurs différends. Il en va de la stabilité de la région et de l’efficacité de notre lutte collective contre le terrorisme.

Les exportations de la France vers les six pays du conseil de coopération des Etats arabes du Golfe (CCEAG) représentent 10,4 Mds Euros en 2016 et un solde commercial positif de 4,8 Mds Euros.

Ces pays sont des investisseurs majeurs en France. Les tensions actuelles dans le Golfe sont pour l’instant sans effet sur ces échanges, mais cette crise n’est dans l’intérêt politique et économique de personne. La France, compte tenu des enjeux touristiques et aéronautiques très importants avec ces pays, reste très attentive, en particulier à l’évolution de la situation de leurs compagnies aériennes.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE