Egypte - Q&R - Extrait du point de presse (11 septembre 2017)

Q&R extrait du point de presse.

Q - Que pensez-vous de la réaction des autorités égyptiennes de couper l’accès internet au site de Human Rights Watch après un rapport qui mettait en cause la politique sécuritaire du pays ?

R - La France est attachée à la liberté d’opinion et d’expression, notamment sur Internet.

C’est dans le respect de cette liberté fondamentale que les impératifs sécuritaires, au premier chef la lutte contre le terrorisme, doivent s’inscrire.

Nous traitons ce sujet dans le cadre de la relation de confiance que nous avons avec les autorités égyptiennes.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE