Données générales

Présentation du territoire

Nom officiel : Région administrative spéciale de Hong Kong de la République populaire de Chine

Nature du régime
« Région Administrative Spéciale (RAS) de la République populaire de Chine ». La Loi fondamentale (Basic Law) adoptée en 1990 sert de mini-Constitution à Hong Kong et définit ses institutions gouvernementales.

  • Chef de l’Etat : XI Jinping, Président de la RPC
  • Chef de l’Exécutif : LEUNG Chun-Ying jusqu’au 1er juillet 2017 (date à laquelle Mme Carrie LAM lui succèdera)

Drapeau
Hong Kong est autorisé à utiliser simultanément le drapeau de la République Populaire de Chine et le sien propre qui comporte une fleur de bauhinia (arbre découvert sur l’île de Hong Kong) dont chaque pétale contient une étoile.

Données géographiques

Superficie : 1104 km²
Langues officielles : anglais et chinois (principalement cantonais)
Langues courantes : cantonais, mandarin, anglais
Monnaie : Dollar de Hong Kong (environ 8.65 HKD pour 1 euro en mai 2016)
Fête nationale : 1er octobre (fondation de la République populaire de Chine)

Données démographiques

Population : 7,3 millions d’habitants
Densité : 6352 hab/km²
Taux d’urbanisation : 100%
Croissance démographique : 0,8% en 2015 ; taux annuel moyen entre 2009 et 2015 : 0,8%
Espérance de vie (2015) : 81,2 ans pour les hommes, 86,9 ans pour les femmes
Part de la population âgée de -15 ans (2015) : 11%
Taux de scolarisation dans le secondaire (2014) : 88%
Religion(s) : bouddhisme majoritaire, religions chrétiennes représentées
Indice de développement humain (2014) : 0,910 (12ème/188)

Données économiques

PIB (2015) : 310 Milliards USD
PIB par habitant (2015) : $42 423
Taux de croissance (2015) : 2,4%
Taux de chômage (2015) : 3%
Taux d’inflation (2015) : 3%

Solde budgétaire (2015) : 1,3% du PIB
Solde commercial (2015) : -56.8 Mds USD
Principaux clients (en 2015) : Chine continentale (53.7%), Etats-Unis (9.5%), Japon (3.5%)
Principaux fournisseurs (en 2015) : Chine continentale (49%), Taiwan (6.8%), Japon (6.4%), Singapour (61%)

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB :

  • agriculture : 0,1 %
  • industrie : 7,2 %
  • services : 92,7 %

Exportations françaises de biens vers Hong Kong (2015) : 4,5 milliards d’euros
Importations françaises de biens depuis Hong Kong (2015) : 827 millions d’euros

Pour en savoir plus : http://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/hong-kong

Composition du gouvernement

Chef de l’Exécutif (Chief Executive) : Mme Carrie LAM (succède à M. LEUNG Chun Ying à compter du 1er juillet 2017)

Le gouvernement (Executive Council) est composé de 16 membres officiels (Secretaries) ,responsables devant le chef de l’exécutif, et de 5 membres non-responsables devant le chef de l’exécutif.

Liste des 16 membres officiels :

M. Matthew CHEUNG Kin-chung, Secrétaire en Chef de l’Administration
M. Paul CHAN Mo-po, Secrétaire aux Finances
M. Rimsky YUEN Kwok-keung, Secrétaire à la Justice
M. Edward YAU Tang-wah, Secrétaire au Commerce et au Développement économique
M. WONG Kam-sing, Secrétaire à l’Environnement
M. LAU Kong-wah, Secrétaire aux Affaires intérieures
M. Nicholas W. YANG, Secrétaire à l’Innovation et à la Technologie
M. James Henry LAU Jr., Secrétaire aux Services financiers et au Trésor
M. LAW Chi-kwong, Secrétaire au Travail et à l’Aide sociale
M. Joshua LAW Chi-kong, Secrétaire au Service public
M. John LEE Ka-chiu, Secrétaire à la Sécurité
M. Frank CHAN FAN, Secrétaire aux Transports et au Logement
Mme Sophia CHAN Siu-chee, Secrétaire à l’Alimentation et à la Santé
M. Michael WONG Wai-lun, Secrétaire au Développement
M. Kevin YEUNG Yun-hung, Secrétaire à l’Education
M. Patrick NIP Tak-kuen, Secrétaire aux Affaires constitutionnelles et continentales

Éléments d’actualité

Politique intérieure

Hong Kong, ex-colonie britannique, est depuis le 1er juillet 1997 une région administrative spéciale (RAS) de la République populaire de Chine. La Loi fondamentale du 4 avril 1990 lui confère une large autonomie dans ses affaires intérieures, selon le principe « un pays deux systèmes » jusqu’en 2047.

L’autonomie est très large dans les domaines administratif (gouvernement local), juridique (pouvoir judiciaire indépendant), économique (fiscalité, douanes, monnaie, droit des affaires), social (éducation, santé) et de la sécurité intérieure (lutte contre la criminalité, contrôle de l’immigration). En revanche, la défense et la politique étrangère relèvent du gouvernement de Pékin.

L’administration est gouvernée par un Chef de l’Exécutif, élu pour 5 ans par un collège de 1 200 membres. Il est assisté d’un Conseil exécutif. Mme Carrie LAM a été élue par le comité électoral au poste de chef de l’exécutif le 26 mars 2017. Elle prendra ses fonctions le 1er juillet, jour du 20e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong par le Royaume-Uni, et succèdera à M. LEUNG Chun-ying qui a été élu le 13 mars 2017, vice-président de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CPPCC). Le Chef de l’exécutif est élu par un collège de 1200 grands électeurs, la réforme électorale proposée par Pékin en 2014 qui aurait pu permettre une élection au suffrage universel en 2017 ayant été rejetée par le camp pro-démocrate hongkongais. Seuls les candidats approuvés par Pékin auraient pu se présenter.

L’assemblée parlementaire, le Conseil législatif (Legco), compte 70 membres élus à moitié au suffrage universel par 3,2 millions d’inscrits et à l’autre moitié par 200.000 grands électeurs représentant des collèges professionnels. Marquées par une participation record (58% de l’électorat) depuis la rétrocession de Hong Kong, les élections législatives de 2016 ont été remportées par le camp « pro-establishment » qui obtient 40 sièges. L’opposition démocratique (30 sièges) a conservé sa minorité de blocage (1/3 des sièges), notamment grâce à l’élection de candidats « localistes », issus du « mouvement des parapluies » de 2014. Les prochaines élections législatives sont prévues en 2020.

Situation économique

8ème puissance commerciale mondiale et 4ème en Asie, la Région administrative s’est affirmée comme l’un des principaux centres de transit de marchandises d’Asie avec le reste du monde et comme une place financière de premier plan. Le commerce extérieur de Hong Kong s’établit à 1200 Mds USD en 2015 (biens et services, en volume). Le trafic de marchandises à Hong Kong place la RAS au premier rang mondial pour le fret aérien et au troisième rang pour le fret maritime.

La conjoncture internationale depuis 2008 a impacté négativement les deux principaux piliers de l’économie de Hong Kong que sont le négoce et la logistique d’une part, la finance d’autre part. Toutefois, l’économie hongkongaise a enregistré des taux de croissance suffisants pour maintenir le taux de chômage aux environs de 3%. Alors que la croissance s’est élevée à 2,4% en 2015, le gouvernement table pour 2016 sur une croissance de 1 à 2%. Celle-ci devrait être tirée par la demande intérieure, stimulée notamment par l’investissement public dans les infrastructures et par le secteur du tourisme. En 2015, Hong Kong a accueilli plus de 60 millions de visiteurs dont 77% de Chine continentale.

Hong Kong est un centre logistique majeur et une place financière de premier ordre en Asie (6ème place financière mondiale). Pour se distinguer, la ville mise sur le Renminbi off-shore (80% des règlements en RMB se font à Hong Kong) ; le vin et l’agroalimentaire haut de gamme et, en s’appuyant sur la Chine continentale, les services aux entreprises étrangères (encadrement juridique des activités ; recherche et développement). Hong Kong est également un marché important de l’art en Asie, comme en attestent la fréquentation de son salon international d’art et les records régulièrement enregistrés auprès des maisons de vente aux enchères.

Avec 42 100 USD en 2015, le PIB par habitant est le second d’Asie après Singapour.

Politique étrangère

Les affaires étrangères sont, aux termes de la loi fondamentale, de la compétence du gouvernement central de Pékin. Conformément au principe « un pays, deux systèmes », Hong Kong demeure toutefois un sujet de droit international dans le domaine économique, commercial et financier. La région administrative spéciale continue d’être représentée en tant que membre à part entière dans plusieurs organisations internationales à vocation économique (OMC, APEC, Organisation mondiale des douanes, Banque asiatique de développement notamment) et peut conclure des conventions internationales sous l’appellation "Hong Kong, Chine".

Mise à jour : 21.06.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE