Accès rapide :

La France et Hong-Kong

Présentation

Relations politiques

La France possède des intérêts importants à Hong Kong. La communauté française installée dans la RAS, près de 17 000 ressortissants, dont plus de 11000 inscrits au Consulat général, est numériquement la deuxième d’Asie, après Shanghai (12 000 inscrits), et connaît depuis trois ans une croissance forte et continue, au rythme de 1 000 inscrits supplémentaires chaque année.

En 2013, un accord bilatéral relatif au programme "vacances-travail" a été signé. Cet accord permet d’ores et déjà aux jeunes de France et de Hong Kong, âgés de 18 à 30 ans, de passer jusqu’à un an à Hong Kong et en France respectivement, avec la possibilité de travailler pour financer leur séjour.

Près de 700 entreprises françaises sont enregistrées auprès de la Chambre du commerce et d’industrie française de Hong Kong. Le lycée français Victor Segalen est le plus grand lycée français d’Asie, avec 2488 élèves inscrits à la rentrée 2013.


Visites bilatérales en 2011-2014

A Hong-Kong

  • 13-16 avril 2011 : Thierry MARIANI, Secrétaire d’Etat aux Transports
  • 8 septembre 2011 : Alain JUPPE, Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes
  • 15-17 novembre 2011 : Maurice LEROY, Ministre de la ville, participation au MIPIM Asia et entretien avec Mme Carrie Lam, Secrétaire pour le développement
  • 16 mars 2012 : Thierry MARIANI, Ministre chargé des Transports
  • 5-6 octobre 2012 : Helène CONWAY-MOURET, Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée des Français de l’étranger
  • 7-8 mars 2013 : Fleur PELLERIN, Ministre déléguée en charge des PME, de l’innovation et de l’économie numérique
  • 26-27 avril 2013 : Pierre MOSCOVICI, Ministre de l’Economie et des Finances
  • 5-6 mai 2013 : Laurent FABIUS, Ministre des Affaires étrangères




En France

  • 13-14 avril 2011 : DR. Catherine CHAN, Secrétaire adjointe pour l’éducation
  • 26-29 mai 2011 : Edward YAU, Secrétaire pour l’environnement
  • 17-22 juillet 2011 : Carrie LAM, Secrétaire pour le développement
  • 4-5 octobre 2011 : WONG Yan-Lung, Secrétaire pour la Justice
  • 3-4 novembre 2011 : John TSANG, Secrétaire des Finances, participation au G20 au sein de la délégation chinoise
  • 31 mai 2013 : Gregory SO, Secrétaire pour le Commerce et le Développement économique
  • 20-21 novembre 2013 : John TSANG, Secrétaire des Finances, participation au forum conjoint Paris Europlace – HKMA sur l’internationalisation du renminbi ; entretien avec P. MOSCOVICI, ministre de l’Economie et des Finances.


Relations économiques

Les flux d’échanges bilatéraux entre la France et Hong Kong ont atteint 5.3 milliards d’euros en 2013 (-19% par rapport à 2013). Les relations économiques bilatérales restent très positives avec le maintien d’un important excédent commercial de 4.3 milliards d’euros en 2013 : c’est le plus gros excédent commercial bilatéral de la France en Asie et son deuxième dans le monde. Les entreprises françaises sont nombreuses (800 entreprises françaises dont 300 filiales).

En décembre 2010, un accord fiscal a été signé entre la France et Hong Kong en vue d’éviter les doubles impositions en matière d’impôts sur le revenu et sur la fortune, et de prévenir l’évasion et la fraude fiscales. Ratifié en France et à Hong Kong, il est entré en vigueur le 1er décembre 2011.

Nos performances commerciales à Hong Kong sont essentiellement fondées sur les produits à très forte valeur ajoutée, pour lesquels la RAS constitue une plate-forme d’achat privilégiée au niveau régional. Nos domaines les plus en pointe sont l’aéronautique, la maroquinerie, les parfums et les cosmétiques ainsi que les vins et alcools. Les autorités hongkongaises souhaitent faire de leur cité le centre névralgique pour le commerce du vin en Asie, d’où la décision en 2008 de supprimer la taxe sur ces produits. Par ailleurs, Hong Kong a signé des accords de coopération dans le domaine du vin avec Bordeaux en 2008 et avec la Bourgogne en octobre 2010.

En 2009, le bureau Ubifrance de Hong Kong a créé le French GourMay, qui permet de décliner la promotion de la culture française sous l’angle de la gastronomie et du vin. Chaque année, une région partenaire est à l’honneur (Lyon et la vallée du Rhône en 2014).

En 2013, nos exportations vers Hong-Kong ont atteint 4.8 Mds EUR, en diminution de 19% sur un an. En sens inverse, nos importations en provenance de Hong-Kong, qui restent à un niveau modeste (équivalent de 1.3% de nos importations en provenance de Chine continentale), ont baissé de 14% et s’élèvent à 516M EUR en 2013. Nos principaux postes d’importation en 2013 étaient les articles de joaillerie-bijouterie, les équipements de communications et les ordinateurs.

Le stock des investissements directs hongkongais en France est estimé à 1.6 Mds EUR (2012). Le stock des investissements français à Hong Kong est quant à lui d’environ 6.4 Mds EUR (2012).


Coopération culturelle, scientifique et technique

La France jouit d’une bonne visibilité artistique et souhaite accompagner Hong Kong dans son ambition de devenir un pôle culturel régional.

La coopération scientifique, universitaire et de recherche est notre priorité. Elle se traduit par la conclusion d’accords universitaires comprenant des cursus conjoints et des échanges d’étudiants (une centaine en cours). Le développement des thèses en co-tutelle est un objectif majeur ainsi que la formation d’ingénieurs.

La recherche est un secteur de coopération émergent. Celle ci comprend des projets conjoints de recherche, des laboratoires conjoints de recherche appliquée en partenariat avec des industriels.

Dans le domaine artistique, le festival annuel du French May, créé en 1992 et financé à 98% par le mécénat et les ventes de tickets, est le temps fort de la saison artistique et culturelle. Avec 2,5 millions de spectateurs en 2014, le French May est le premier festival culturel de Hong Kong et Macao et l’un des plus grands évènements français en Asie. Pour sa vingt-deuxième édition en 2014, le « French May » a proposé 33 expositions, 37 spectacles et 20 films avec au programme, notamment, une exposition sur les peintres chinois passés par la France au XIXème siècle, des représentations de la pièce « Marco Polo » du ballet de l’Opéra de Nice (mise en scène d’Éric Vu-Han) et une pièce de théâtre (Le Miroir) du Théâtre des Asphodèles, en français et en mandarin. L’exposition de douze chefs d’œuvre de la peinture française était organisée au Musée d’art de Macao.

Hong Kong tient de plus à confirmer sur le marché de l’art en Asie son statut de leader dont attestent son salon international d’art et les niveaux records régulièrement enregistrés auprès des maisons de vente aux enchères.

Le français est enseigné dans 7 des 8 universités locales. Notre action est renforcée par l’Alliance française (7.000 étudiants différents par an à Hong Kong et 500 à Macao).

Enfin, notre coopération en sciences sociales s’articule autour du Centre d’études français sur la Chine contemporaine (CEFC), qui publie la revue bimestrielle « Perspectives chinoises », avec sa version anglaise, et organise des conférences, tables rondes et colloques.


Mise à jour : 05.08.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014