Accès rapide :

Birmanie

À la Une

Introduction

La Birmanie connaît une transition politique depuis l’été 2011 : libération de prisonniers politiques, signature d’accords de cessez-le-feu entre le gouvernement et plusieurs groupes ethniques armés, mesures de libéralisation politique, sociale et économique. Les élections du 8 novembre 2015, étape importante de la démocratisation du pays, ont donné lieu à une victoire sans appel de la formation dirigée par Aung San Suu Kyi. La victoire de la Ligue nationale pour la Démocratie (LND) est porteuse d’espoir et d’attentes mais les défis à relever sont encore nombreux : crise humanitaire et politique dans l’Arakan, aspirations anciennes des minorités ethniques, tensions plus récentes qui visent les musulmans, poursuite de l’ouverture démocratique. La question des prisonniers politiques encore en détention et celle des restrictions de l’accès humanitaire dans certaines zones demeurent sources de préoccupation.

La France souhaite accompagner la transition politique pour que celle-ci se consolide et se pérennise. La France et l’Union européenne privilégient une approche constructive, fondée sur la coopération, afin d’encourager la démocratisation, la réconciliation nationale et le développement socio-économique du pays. C’est dans cet esprit que l’Union européenne a décidé de ne pas renouveler ses sanctions en avril 2013 (à l’exception de l’embargo sur les armes toujours en vigueur).

Site internet de l’Ambassade de France en Birmanie : www.ambafrance-mm.org

Mise à jour : 01.02.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE