Relations bilatérales

Présentation

Relations politiques

Les relations entre la France et le Bénin, pays prioritaire de l’aide publique au développement française, sont renforcées par de fréquentes visites bilatérales. L’élection présidentielle de mars 2016 a confirmé la solidité de la démocratie béninoise.

Visites

Le président de la République a reçu le président Talon le 26 avril 2016, un mois après son élection. Suite à cet entretien, le secrétaire d’Etat chargé du développement et de la francophonie, André Vallini, et le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, se sont rendus à Cotonou en mai 2016.
François Hollande a reçu Patrice Talon le 12 juillet 2016 pour faire le point sur le partenariat franco-béninois en matière de développement. Un nouvel entretien entre les deux présidents a eu lieu le 12 décembre 2016 au Palais de l’Elysée.
Le 30 mars 2017, le ministre des affaires étrangères béninois, Aurélien Agbénonci, a été reçu par Jean-Marc Ayrault à Paris.
Patrice Talon a rencontré le ministre de l’Economie et des Finances, Michel Sapin, le 18 janvier 2017 à Paris puis le 15 avril à Cotonou.
Le président de la République s’était rendu à Cotonou le 2 juillet 2015, à l’invitation de son homologue béninois. A cette occasion, François Hollande avait salué un pays faisant « référence sur le plan démocratique ».

Relations économiques

Les exportations de la France vers le Bénin se sont élevées en 2016 à 214 M€ ; elles se concentrent sur deux catégories : les produits des industries agroalimentaires et les produits pharmaceutiques.

Nos importations en provenance du Bénin s’élèvent à 4,38 M€ (essentiellement des fruits tropicaux).

Une trentaine d’entreprises françaises sont implantées au Bénin.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La France est le troisième bailleur bilatéral d’aide publique au développement du Bénin après l’Allemagne et les Pays-Bas. Les axes stratégiques de la coopération entre la France et le Bénin pour la période 2014-2016 étaient définis dans le document-cadre de partenariat (DCP), signé le 29 novembre 2013, à Cotonou. Ce DCP, d’un montant prévisionnel de 102 M€, se concentrait sur trois principaux secteurs : la gouvernance démocratique (24 M€), le développement durable (entre 51 et 55 M€), et l’éducation et la formation professionnelle (entre 9 et 11 M€). Le DCP 2014-2016 ayant pris fin en décembre, un nouveau cadre bilatéral est en cours d’élaboration.

La promotion de la francophonie est recherchée dans la mise en œuvre des actions de coopération, et la France poursuit également ses actions en faveur de la diversité culturelle et consolide sa coopération au profit des artistes, des acteurs et des structures culturelles béninoises. Dans ce domaine, l’Institut français du Bénin (http://www.if-benin.com/) constitue un établissement de référence au Bénin, où il promeut tant la culture française que l’émergence d’artistes béninois. La France soutient également le développement du tourisme au Bénin, notamment grâce à la formation de professionnels.

Par ailleurs, il convient de noter que le Bénin est l’un des partenaires privilégiés de la coopération décentralisée française puisque 45 accords de partenariat entre collectivités locales françaises et béninoises ont été signés et plus de 170 projets mis en œuvre. Une trentaine de communes béninoises sur 77 en sont bénéficiaires. Les deuxièmes assises de la coopération décentralisée se sont tenues à Cotonou les 4 et 5 novembre 2016.

Autres types de coopération

La France a répondu positivement à la demande d’assistance technique du gouvernement béninois, mettant à disposition des experts dans divers domaines : développement durable, énergie, sécurité.

Mise à jour : 21.04.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE