La France et l’Azerbaïdjan

Présentation

Alors que l’Azerbaïdjan sait gré à la France des efforts déployés par elle au sein du Groupe de Minsk pour rechercher une solution pacifique au conflit du Haut-Karabagh et que les échanges économiques entre les deux pays se développent, les relations bilatérales sont excellentes et sont marquées par un nombre important de visites de part et d’autre. Le Président Ilham Aliev a effectué une visite en France en janvier 2007 et a été également reçu par le président de la République en septembre 2012 puis en octobre 2014 à Paris. Du 11 au 12 mai 2014, le Président de la République a effectué une visite officielle en Azerbaïdjan (la deuxième d’un président français après celle du président Sarkozy en octobre 2011) et s’est de nouveau rendu à Bakou le 25 avril 2015 en visite de travail. Le dernier entretien des deux présidents a eu lieu le 9 juillet 2016 en marge du sommet de l’OTAN à Varsovie.

L’Azerbaïdjan est de très loin, en valeur, le pays du Caucase avec lequel la France a développé les relations économiques les plus importantes (887 M € en 2016), avec une balance commerciale affichant un solde fortement déficitaire pour la France (-759 M € en 2016). Si les importations françaises en provenance d’Azerbaïdjan sont composées exclusivement de produits énergétiques, les exportations françaises à destination de l’Azerbaïdjan sont plus diversifiées que nos importations (le matériel de transport affichant la plus forte progression). En matière d’investissements et de grands contrats, les entreprises françaises sont bien positionnées dans le secteur pétrolier et parapétrolier, mais aussi dans les domaines de la banque, des télécommunications, des transports et du tourisme.

Les relations franco-azerbaïdjanaises dans le domaine de la coopération et de la culture sont excellentes, avec de nombreuses opérations dans les deux pays. La France en 2016 a consacré 277 000€ aux programmes de coopération et d’action culturelle tandis que, du côté azerbaïdjanais, la Fondation Heydar Aliev finance de nombreuses actions de mécénat culturel en France. Au printemps 2012, l’exposition « Plaisirs de France » organisée par la RMN sur financement de la Fondation Heydar Aliev a accueilli 40 000 visiteurs à Bakou. Un Institut français est implanté depuis 2004 à Bakou, où un Lycée français financé par la SOCAR et géré par la Mission laïque française a également commencé à fonctionner en 2013 et a emménagé dans des locaux neufs en septembre 2014. Enfin, la rentrée 2016 a été marquée par l’inauguration, le 15 septembre, de l’Université franco-azerbaïdjanaise (UFAZ) à Bakou, dont le principe avait été acté par la signature d’une lettre d’intention lors de la visite du président de la République en Azerbaïdjan en avril 2015.

La coopération décentralisée concerne une quinzaine de partenariats entre des collectivités françaises et azerbaïdjanaises, essentiellement axés autour de l’agriculture, de la viticulture et du tourisme.

Mise à jour : 01.03.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE