Accès rapide :

L’Union européenne et l’Azerbaïdjan

Présentation

L’Union européenne a inclus l’Azerbaïdjan dans sa politique de voisinage. Le plan d’action UE – Azerbaïdjan, conclu en novembre 2006, prévoit notamment un renforcement des coopérations en matière d’Etat de droit, de démocratisation et de gouvernance économique. Membre du Partenariat oriental de l’UE depuis 2009, l’Azerbaïdjan négocie depuis juillet 2010 un accord d’association qui couvrira un éventail de domaines plus large (cf. dialogue politique, de justice, de liberté et de sécurité), mais les négociations n’ont pratiquement pas progressé, Bakou souhaitant surtout développer une coopération sectorielle. Après un gel complet décidé par l’Azerbaïdjan en septembre 2014 à la suite du vote d’une résolution très critique du Parlement européen sur les droits de l’Homme, les discussions entre la Commission européenne et Bakou sur le nouvel accord devraient commencer au premier semestre 2017.

Le Partenariat oriental prévoit également une libéralisation du régime des visas de court séjour. En prévision de ce dernier point, l’Azerbaïdjan a déjà signé un accord de facilitation de visas ainsi qu’un accord de réadmission, qui sont entrés en vigueur au 1er septembre 2014.

Mise à jour : 10.10.16

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016