Présentation

Relations politiques

La France a ouvert une délégation générale à Skopje en mars 1993 et a reconnu officiellement l’Ancienne République yougoslave de Macédoine le 27 décembre 1993. Un Ambassadeur y a été nommé le 31 mars 1994. La France a apporté un soutien constant à ce pays depuis son indépendance et a joué un rôle important au moment de la crise de 2001. Elle a ainsi étroitement contribué au processus de négociation de l’Accord-cadre d’Ohrid, qui a mis fin aux affrontements, avec deux représentants spéciaux de l’Union européenne, M. François Léotard puis M. Alain Le Roy. La réforme de la Constitution a été conduite par M. Robert Badinter. La France a confirmé son engagement envers l’ARYM en tant que nation-cadre de l’opération militaire de l’UE, Concordia, avec plus de 40% d’effectifs français et sous commandement français durant six mois, puis comme plus gros contributeur de la mission de police de l’UE, Proxima, qui lui a succédé.

Les relations politiques bilatérales entre nos deux pays sont bonnes et régulières. La France soutient l’Ancienne République yougoslave de Macédoine dans sa volonté de se rapprocher de l’Union européenne.

Entretiens et visites

M. Fatmir Besimi, Vice-premier ministre en charge des Affaires européennes, a été reçu au Ministère des Affaires étrangères le 27 mai 2015 lors de sa visite à Paris.

Le premier ministre macédonien, M. Nikola Gruevski, a effectué un déplacement à Paris du 25 au 27 juin 2015 pour participer en tant qu’invité d’honneur au forum des affaires organisé par l’Ambassade de l’Ancienne République yougoslave de Macédoine à Paris. Il s’est entretenu à cette occasion avec le Sénateur Alain Richard, envoyé spécial pour la diplomatie économique dans les Balkans.

Le Ministre macédonien des investissements, M. Goran Mickovski, a participé l’atelier économique consacré à l’Ancienne République yougoslave de Macédoine organisé par Business France le 19 février 2016 à Paris.

Le 24 mai 2016, le Ministre macédonien des Affaires étrangères, M. Nikola Poposki, a eu un entretien avec M. Jean-Marc Ayrault en marge de la réunion ministérielle (Affaires étrangères) de Paris consacrée à la préparation du sommet Paris-Balkans 2016.

Le 13 juin 2016, le Ministre macédonien de la Défense, M. Zoran Jolevski, s’est entretenu avec son homologue, M. Jean-Yves Le Drian.

Le 27 septembre 2016, le Vice-Premier ministre macédonien en charge des Affaires européennes, M. Arbër Ademi, s’est entretenu à Paris avec le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, M. Harlem Désir.

Le 12 juillet 2017, le Ministre des Affaires étrangères macédonien, M. Nikola Dimitrov, s’est entretenu avec le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, en marge du Sommet des Balkans occidentaux qui s’est tenu à Trieste.

En ce qui concerne les visites ministérielles françaises, le Secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, M. Jean-Marc Todeschini, s’est rendu en ARYM les 11 et 12 mars 2015 dans le cadre d’une tournée sur le Front d’Orient. Il a posé la première pierre de l’espace muséal à Bitola, ville où sont enterrés de nombreux soldats français tombés au cours de la Première guerre mondiale.

Le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes M. Harlem Désir a effectué un déplacement en ARYM le 2 septembre 2015. Il s’est entretenu, entre autres, avec le président de la République M. Gjorge Ivanov, avec le Premier ministre M. Nikola Gruevski, avec le Ministre des Affaires étrangères M. Nikola Poposki et avec le leader de l’opposition M. Zoran Zaev. Il a en outre visité, à la frontière nord avec la Serbie, le dispositif d’accueil et de soins destiné aux migrants tenu par la Croix Rouge macédonienne et le Haut-commissariat aux réfugiés.
https://mk.ambafrance.org/-Historique-

Relations économiques

Depuis 2012, les échanges commerciaux entre la France et l’ARYM augmentent de façon continue, le solde étant positif en faveur de la France. Toutefois, ces échanges restent modestes. Les exportations de la France vers l’ARYM s’élèvent ainsi à 71 M EUR en 2016 et les importations françaises depuis ce pays à 52 M EUR. L’ARYM importe des biens d’équipements et du matériel de transport, ces postes représentant plus de 60 % de nos exportations vers ce pays en 2016. Nous importons majoritairement des produits tels que des textiles, de l’habillement, du cuir et des chaussures. 595 entreprises françaises ont exporté vers le marché macédonien en 2016, dont 231 entreprises de taille intermédiaire et 72 grandes entreprises.

http://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/macedoine

Coopération culturelle, scientifique et technique

Notre coopération bilatérale s’inscrit dans le cadre de l’Accord de coopération culturelle, scientifique et technique signé entre nos deux pays le 29 janvier 1998. Elle s’articule autour de trois priorités : le renforcement de l’Etat de droit et l’appui à la bonne gouvernance, la formation des élites ainsi que le soutien à la langue et à la culture françaises, dans l’optique du soutien apporté à l’ARYM dans son rapprochement avec l’Union européenne.

L’action culturelle et linguistique repose sur l’Institut français de Skopje (inauguré en 1974, il est la plus ancienne institution culturelle étrangère en activité) et les deux Alliances françaises de Bitola et de Tetovo.

Site internet de l’Ambassade de France à Skopje
Site internet de l’Institut français de Skopje

Autres types de coopération

Trois villes françaises sont jumelées avec des villes de ce pays : Epinal avec Bitola (1968), Dijon avec Skopje (1961) et Roubaix avec Skopje (1973).

Un important programme de coopération décentralisée a été mis en œuvre avec la région Basse-Normandie et a permis de développer environ onze jumelages directs entre villes et des actions dans les secteurs du tourisme, du patrimoine, de la coopération technique, etc. Un vaste travail de mémoire sur le Front d’Orient a également été lancé dans ce cadre, permettant dans la période 2015-2018 de rendre hommage aux 70 000 soldats morts pour la France sur le territoire de l’actuelle ARYM. Ce travail vise à mettre en place des expositions itinérantes et des projets de valorisation du tourisme de mémoire avec la création d’un espace muséal à Bitola.
https://mk.ambafrance.org/-Cooperation-decentralisee-

L’Ecole française internationale de Skopje (EFIS) scolarise une soixantaine d’enfants (macédoniens, français ou franco-macédoniens et de pays tiers) de l’école maternelle au collège.
http://efis.mk/efis/

Mise à jour : 01.08.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE