Amérique latine - table-ronde « Coopérer en pluri-acteurs en France et en Amérique latine sur des enjeux communs : ODD et agenda climatique » (2 juin 2016)

Dans le cadre de la semaine de l’Amérique Latine et des Caraïbes, une table-ronde réunissant représentants de la société civile et des pouvoirs publics s’est tenue le 2 Juin à l’Hôtel du Ministre des affaires étrangères et du développement international.

L’ objectif de cette table-ronde, sous l’intitulé « Coopérer en pluri-acteurs en France et en Amérique latine sur des enjeux communs : ODD et agenda climatique » était de mettre en présence et de faire échanger différents acteurs non gouvernementaux impliqués dans la coopération avec l’Amérique Latine et dans les Caraïbes, en liaison plus ou moins étroite avec la puissance publique.

Au cours de cette rencontre, différentes initiatives mises en œuvre par des organisations de la société civile française ont été présentées, en particulier :

  • l’opération pilote conduite par le Secours Populaire établissant des connexions entre les promoteurs d’un « projet de jardins solidaires à Montauban » et les acteurs-bénéficiaires salvadoriens d’un projet de développement communautaire et d’agriculture biologique dans la municipalité de Comasagua.
  • Le projet « Waterclima », mis en œuvre notamment par le département de Meurthe et Moselle et l’ONG Local, sur fonds européens, qui vise à développer les capacités de gestion d’un territoire situé dans une zone transfrontalière de la province de Loja (Equateur) et la région de Piura (Pérou) ».
  • Les démarches conduites par les acteurs syndicaux en vue d’améliorer les conditions de travail dans les bananeraies de plusieurs pays d’Amérique latine et des Caraïbes.
  • Les projets d’établissement de bibliothèques-centres de ressources dans les zones de crises d’Amérique latine et des Caraïbes, mis en œuvre par Bibliothèques sans Frontières.

Le volontariat, instrument de développement de la citoyenneté et d’implication des sociétés civiles en Amérique Latine et en France, a été présenté selon une démarche nouvelle, incluant notamment la notion de réciprocité, comme un moyen parfaitement adapté aux logiques d’universalité et de coalition d’acteurs, qui sont substantielles aux ODD. Le témoignage d’une jeune volontaire Péruvienne, en mission de réciprocité en mission à l’association PATCHAMAMA de Rennes, a renforcé de manière très concrète cette présentation.

Enfin, la représentante de l’AFD a fait une présentation de l’appui que l’institution apporte aux ONG françaises actives en Amérique Latine et dans les Caraïbes, qui constitue environ 10 % de l’enveloppe dédiée aux initiatives des ONG.

Les différentes présentations ont été suivies par des échanges mettant l’accent sur la nécessité de poursuivre et de développer les initiatives en pluri-acteurs et de dépasser la notion d’aide aux pays du sud en instaurant des relations plus interactives entre toutes les parties prenantes. »

Un travail en réseau permettant d’aller plus loin selon cette logique a été évoqué comme un des effets induits de cette réunion.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE