Sommet de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (Q&R- Extrait du point de presse du 29 janvier 2014)

Q : Aujourd’hui c’est la clôture de le deuxième sommet de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes CELAC. A votre avis, quelle est l’importance de cette nouvel organisation dans les relations internationales ?.
Est-ce que la France et l’Union européenne envisagent-ils de renforcer les relations avec les pays d’Amérique latine et des Caraïbes réunis à la CELAC ?

R : La France, qui a fait de ses relations avec l’Amérique latine un des axes prioritaires de sa politique étrangère, suit avec beaucoup d’intérêt les travaux de ce nouveau forum politique. La CELAC est un interlocuteur majeur de l’Union européenne. Elle entretient avec elle un dialogue étroit ponctué par un sommet bisannuel.

La communauté des États latino-américains et des Caraïbes, qui regroupe les 33 États, est une organisation importante dans l’aspiration à l’unité d’une région qui affirme son émergence dans la stabilité et la démocratie. La France avait salué la naissance de la CELAC lors de sa création en 2011.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE