Accès rapide :

Mercosur - Bolivie (Q&R- Extrait du point de presse - 15 juillet 2013)

Q - Les pays membres de Mercosur ont décidé de rappeler pour consultation leurs ambassadeurs en France, en Italie, en Espagne et au Portugal pour protester contre la fermeture de l’espace aérien à l’avion présidentiel bolivien. ¿Quelle est la réaction de la France à cette décision ?


R - En ce qui concerne l’incident lié au survol de son territoire par l’avion qui transportait le président bolivien, la France a fourni aux autorités boliviennes les explications nécessaires et a eu l’occasion d’exprimer directement ses regrets.

La France réitère sa volonté de dépasser les malentendus qui ont pu en découler et son souhait de poursuivre le dialogue et la coopération, tant avec la Bolivie qu’avec l’ensemble des membres du Mercosur, dans l’esprit de respect et de confiance qui doit, selon nous, caractériser les relations avec ces pays.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014