Accès rapide :

Triangle de Weimar

Brève

Triangle de Weimar - Rencontre de M. Laurent Fabius avec ses homologues allemand et polonais (Paris, 24 octobre 2014)

Les échanges ont porté sur la situation en Ukraine et la politique européenne de voisinage à l’Est et au Sud. Les ministres ont fait le point sur la coordination des efforts pour lutter contre l’épidémie d’Ebola. Ils évoqueront également la politique de sécurité et de défense commune, dans la perspective du conseil européen de juin 2015.

Le Triangle de Weimar a été en 1991 dans cette ville de Thuringe par les ministres français, allemand et polonais des Affaires étrangères, à l’invitation de M. Genscher. La première rencontre informelle au niveau des chefs d’État et de gouvernement a eu lieu à Dantzig en 1993.

Objectifs

Le Triangle de Weimar a apporté une contribution essentielle au rapprochement entre la Pologne et l’Union européenne (UE). La France et l’Allemagne ont ainsi expressément soutenu dès l’origine une intégration rapide de la Pologne et des nouvelles démocraties d’Europe centrale et orientale dans la Communauté européenne. Depuis l’adhésion de la Pologne à l’UE, les discussions portent principalement sur la coopération des trois pays au sein de l’UE et de l’OTAN.

Organisation

En dehors des sommets des chefs d’État et de gouvernement, le Triangle de Weimar offre un cadre de dialogue aux ministres des Affaires étrangères et des ministres des Affaires européennes, qui se réunissent en alternance dans chacun des trois pays. Par ailleurs, de multiples autres rencontres, officielles ou non, se tiennent entre d’autres ministres (ainsi ceux de la défense, des finances ou de la justice), des parlementaires ou de hauts fonctionnaires. Les Parlements des trois pays ont également noué des liens de travail étroits, notamment sur les questions européennes.

Depuis quelques années, la multiplication des jumelages entre communes ou régions et des rencontres entre artistes et scientifiques et des associations d’utilité publique contribue au rapprochement des sociétés civiles des trois États. L’intense coopération de l’Office franco-allemand pour la jeunesse et de l’Office germano-polonais pour la jeunesse entraîne un accroissement annuel des rencontres trilatérales entre jeunes.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014