Accès rapide :

Une rencontre Franco-Allemande sur la mobilité des demandeurs d’emploi (11 juillet 2014)

Communiqué de François Rebsamen, Ministre du travail, de l’emploi et du dialogue social, et de Harlem Désir, Secrétaire d’Etat aux affaires européennes.

Vendredi 11 juillet 2014, François Rebsamen, Ministre français du travail, de l’emploi et du dialogue social, et le Secrétaire d’Etat aux affaires européennes, Harlem Désir, ont rencontré Andrea Nahles, Ministre allemande du travail et des affaires sociales. Ensemble, ils ont visité le service de placement transfrontalier développé à Sarrebruck et Sarreguemines pour les demandeurs d’emploi lorrains et sarrois.

Les ministres ont échangé avec les agents français et allemands de chaque agence, ainsi qu’avec des demandeurs d’emploi accompagnés par ce service binational, sur les difficultés que peuvent rencontrer les personnes en recherche d’emploi à répondre à des offres existantes et non pourvues dans d’autres États membres.

Manque d’information, barrière de la langue, difficulté à valoriser dans un autre État ses qualifications et expériences : ce sont tous ces obstacles à la mobilité que les agents des services publics de Sarrebruck et Sarreguemines aident à lever au quotidien.

Le service de placement transfrontalier, issu d’une convention entre les services publics de l’emploi lorrain et sarrois, signée le 15 novembre 2013, illustre l’ambition européenne d’une coopération renforcée entre États membres pour lutter contre le chômage de masse en facilitant la mobilité des travailleurs.

La priorité européenne accordée à la lutte contre le chômage des jeunes a également été illustrée par la mise en œuvre de la « garantie jeunes » française dans les Vosges. Ce dispositif va recevoir le soutien des crédits européens de l’initiative européenne pour la jeunesse. Son extension à tout le territoire doit être accélérée, le Premier ministre ayant fixé, dans la feuille de route sociale du gouvernement, un objectif de 50 000 jeunes en garantie dès 2015.

Enfin, la France et l’Allemagne sont pleinement engagées dans la réforme et l’amélioration du projet EURES de plateforme européenne dédiée au partage de l’information, à la coopération renforcée entre États membres limitrophes, et à l’accompagnement des demandeurs d’emploi dans leurs projets de mobilité. Cet engagement a été confirmé et partagé avec les partenaires sociaux français lors de la Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet derniers au Palais d’Iéna.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014