Accès rapide :

Forum de Dialogue politique (FDP) France-Afrique du Sud (02-03 février 2012)

Le Forum de Dialogue politique (FDP) France-Afrique du Sud s’est tenu, à Pretoria, les 2 et 3 février 2012, au niveau des hauts fonctionnaires (Secrétaire général du Ministère français des Affaires étrangères / Directeur général du Ministère sud-africain des Relations internationales et de la Coopération).

Cette réunion s’est déroulée moins de trois mois après la visite du Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères, en Afrique du Sud (10-11 novembre 2011). Elle a permis d’approfondir le dialogue, particulièrement dense, mené par M. Alain Juppé avec son homologue, Mme Maïte NKOANA-MASHABANE.

Ces rencontres à haut niveau sont l’occasion d’aborder en priorité les relations bilatérales ainsi que les questions régionales et globales.

Concernant la relation bilatérale, les deux parties ont à nouveau salué le concours déterminant apporté par les visites présidentielles - celle du Président Sarkozy en Afrique du Sud en février 2008, puis celle du Président Zuma, en France, en mars 2011. Ces visites ont en effet permis l’établissement d’un partenariat stratégique entre les deux pays.

Au lendemain de la visite du Ministre d’Etat, le Forum de Dialogue politique s’est donné pour mission de s’assurer du bon déroulement des consultations bilatérales dans les différents secteurs (économie, défense, relations culturelles, etc.). A cet égard, il a notamment évoqué les préparatifs en cours des prochaines « Saisons croisées » (en Afrique du Sud au second semestre 2012, puis en France, au second semestre de 2013). Le FDP a enfin passé en revue divers projets d’accord en cours de négociations, notamment dans le domaine de l’action de l’Etat en mer, afin d’en accélérer l’aboutissement.

Le FDP a, par ailleurs, permis des échanges approfondis sur l’ensemble des sujets d’intérêt commun, en Afrique, dans la région Afrique du Nord-Moyen-Orient et dans le cadre des questions globales (réforme de la gouvernance mondiale, changement climatique, non-prolifération, etc.).

Ces rencontres ont été particulièrement fructueuses. Elles ont souligné la volonté des deux parties de se concerter sur un grand nombre de sujets. Déjà dense sur certains dossiers, telle la situation à Madagascar, le dialogue est appelé à se développer sur d’autres questions africaines, mais aussi sur des enjeux globaux, comme le changement climatique, dans le cadre du suivi de la Conférence de Durban et en amont de la Conférence Rio + 20.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014