Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

D’une superficie légèrement supérieure à celle de la France, l’Afghanistan est un pays essentiellement montagneux, partagé en deux parties distinctes au Nord et au Sud par la chaine de l’Hindou-Kouch (culminant à 7.485 m). De climat continental et désertique, les principales villes se trouvent dans des oasis au pied des montagnes.

Histoire

Le premier Etat afghan a été fondé en 1747 par Ahmad Chah Durrani. Après une période de quasi-protectorat britannique, l’indépendance est proclamée en 1919 sous le règne du roi Amanullah, auquel succède en 1933 le roi Zaher Chah. Ce dernier est déposé en en 1973 par Mohammad Daoud qui instaure un régime républicain prosoviétique. Il est lui-même assassiné en 1978 à la suite d’un coup d’Etat à la suite duquel est instauré un régime communiste soutenu par l’URSS de 1979 à 1991. La fin du soutien soviétique marque l’effondrement du régime.

En 1992, les Moudjahidines qui avaient combattu contre l’Armée rouge prennent Kaboul, puis entrent en conflit les uns contre les autres provoquant une guerre civile. Les Talibans s’emparent à leur tour de Kaboul en 1996, tandis qu’au nord-est du pays, des partisans de l’ancienne coalition gouvernementale contrôlent une petite portion du territoire. A la suite du 11 septembre 2001, les bombardements américains contribuent à la progression sur le terrain des troupes de l’ « Alliance du Nord » et au renversement du régime taliban en novembre 2001. L’accord inter-afghan de Bonn-Petersberg du 5 décembre 2001 met ensuite en place une administration intérimaire présidée par Hamid Karzaï (élu en 2004 et réélu en 2009). Une force internationale sous mandat des Nations unies assure la stabilisation du pays et les donateurs internationaux s’engagent dans la reconstruction du pays.

Mise à jour : 15.10.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014